Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le jeu concours pour gagner une maison ne trouve pas preneur

Le Figaro26/02/2015 à 19:24

Les résultats de l'opération ont été repoussés pour la troisième fois. De quoi agacer les participants, qui attendent pour certains depuis un an. La propriétaire reste pourtant persuadée que ce procédé sera courant dans quelques années.

C'était il y a un an et demie. Le 19 août 2013, Natacha Baudier lançait un jeu concours pour faire gagner sa maison située dans les Ardennes. Évaluée à quelque deux millions d'euros, la bâtisse n'avait pas trouvé d'acquéreur. Sa propriétaire pensait donc qu'un jeu concours pourrait lui permettre de se débarrasser de ce bien devenu encombrant sans y laisser trop de plumes.

En février 2014, la divulgation des résultats est repoussée une première fois de six mois, faute d'un «nombre suffisant» de participants. En août, rebelote, le jeu est à nouveau prolongé de six mois. Le couperet devait tomber le' février dernier. Mais là encore, c'est la désillusion. La date butoir est repoussée pour la troisième fois, cette fois au' août 2015. Natacha Baudier révèle n'avoir obtenu qu'environ 15.000 participations, au lieu des 150.000 espérées pour rentrer dans ses frais.

Dans un message posté sur le blog dédié à l'opération, la propriétaire annonce étrangement que, comme le permet le règlement, «le jeu peut être prorogé de six mois renouvelable une fois». Soit... deux fois. De quoi déstabiliser certains participants, qui commencent à douter de l'honnêteté du jeu. Ils ont déboursé 10 euros et pour la plupart attendent le résultat avec davantage de curiosité que d'impatience. «Mais l'idée de me faire balader ne me plaît pas du tout», s'agace Jean*, après l'annonce de ce nouveau délai.

Une possibilité de se faire rembourser

«Je comprends que cette nouvelle attente est (sic) difficile, écrit Natacha Baudier sur son blog. Aussi nous avons décidé avec mon avocat [qui n'a pas souhaité répondre aux questions du Figaro, NDLR] de permettre à ceux qui ne veulent plus attendre une annulation de leur inscription et donc un remboursement.» Emma* a accueilli cette possibilité avec soulagement. Cette jeune femme a participé il y a plus d'un an, «pour rire». «Mais ensuite, nous avons eu envie de déménager avec mon mari et l'idée de gagner nous a freiné pour d'autres projets. On se disait 'et si on achète autre chose et que finalement on gagne?'»

Natacha Baudier, elle, balaie les critiques et précise que l'opération ne vise pas à «s'enrichir». «Je voudrais tout mettre en oeuvre pour réussir mon projet et permettre à d'autres d'en faire autant», a-t-elle expliqué au Figaro. Pour faire écho à sa démarche, elle a notamment écrit une lettre ouverte à François Hollande. «Je reste persuadée que ce procédé permettrait un tant soit peu de relancer l'économie [...] En effet, pour certains, acquérir un bien à moindre coût alors que même les banques ne veulent leur prêter l'argent nécessaire pour cela. Pour d'autres, de vendre et de racheter une maison.» Le concept peine visiblement à convaincre.

*À la demande des personnes interrogées, les prénoms ont été modifiés.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.