Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le fondateur de Playboy a vendu son manoir en viager à son voisin

Le Figaro07/06/2016 à 09:24

Mise en vente à 200 millions de dollars, la célèbre Playboy Mansion où vit toujours le fondateur du magazine érotique, Hugh Hefner, 90 ans, a été vendue. L’acheteur, n’est autre que son voisin de 32 ans, fils de milliardaire.

Les transactions entre voisins sont toujours les meilleures. La Playboy Mansion, la demeure aux fêtes légendaires orchestrées par le patron et fondateur du magazine érotique Hugh Hefner, a été vendue au propriétaire de la demeure attenante. Cet homme d’affaires américain est le fils d’un milliardaire qui a notamment racheté la marque de gâteaux Twinkie. La demeure était évaluée à 200 millions de dollars lorsque Playboy l’a mise en vente et le Daily Mail croit savoir qu’elle a été vendue «pour plus de 100 millions de dollars».

L’acheteur, Daren Metropoulos, 32 ans, est le fils du milliardaire C. Dean Metropoulos, dont la fortune est estimée par le magazine financier Forbes à 2,4 milliards de dollars. Avec son frère Evan, il est l’un des dirigeants du fonds de capital-investissement fondé par son père, Metropoulos and Co., spécialisé dans le rachat de marques en déroute à l’instar des gâteaux industriels ultra-sucrés Twinkie, repris en 2013. Daren Metropoulos avait acheté en 2009 la propriété attenante pour 18 millions de dollars. Il entend à l’avenir connecter les deux demeures pour en faire une gigantesque habitation lorsque Hefner sera décédé.

Connecter les deux propriétés

Une chose est sûre: Hugh Hefner, le vendeur nonagénaire de la célèbre maison au style gothique de Westwood, banlieue aisée de Los Angeles (sud-ouest des États-Unis), pourra continuer à y demeurer sur place jusqu’à la fin de sa vie. «Pour des raisons de confidentialité contractuelle, nous ne sommes pas en mesure de donner les détails y compris les conditions préalables pour finaliser la vente», a indiqué à l’AFP un porte-parole de Playboy.

Construite en 1927 et rachetée par Hefner pour 1 million de dollars en 1971, la propriété avec piscine à grottes et à cascade symbolise les excès de Hollywood. Lors de ses fêtes épiques, stars se mêlaient aux hôtesses dévêtues de Playboy, les célèbres «bunnies». Elvis aurait dormi avec huit Playmates à la fois dans la maison aux 12 chambres tandis que John Lennon a brûlé un Matisse en laissant traîner négligemment sa cigarette. Deux femmes accusent aussi l’ex-star de télévision Bill Cosby, ami de Hefner, de les y avoir agressées sexuellement.

La demeure est notamment équipée de plusieurs courts de tennis et d’une vaste piscine avec sa célèbre grotte propice à tous les plaisirs. Les lieux disposent également d’une licence de zoo et d’une salle de cinéma. Quant à la capacité d’accueil (sans préciser le nombre de personnes par lit), elle atteint le chiffre très respectable de 22 chambres.

La vente du manoir intervient au moment où le magazine vient de lancer une nouvelle formule légèrement plus sage où les mannequins seront toujours dénudés mais où leur sexe et leurs seins ne seront plus visibles frontalement. Playboy Enterprises, maison mère du magazine, a par ailleurs annoncé en mars étudier une éventuelle cession, qui pourrait atteindre 500 millions de dollars.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.