Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le foie gras sera plus rare et plus cher à Noël

Le Figaro29/06/2016 à 12:44

À la suite de l'épidémie de grive aviaire dans le Sud-Ouest, un arrêt de la production de quatre mois a été décrété. Ce qui a entraîné une baisse de la production de 25% cette année. En conséquence, les prix devraient augmenter de 10 à 20% en grande distribution.

Plus que jamais, le foie gras sera une denrée de luxe à Noël! Ce plat incontournable des fêtes de fin d'année pourrait venir à manquer dans certains hypers et supermarchés de l'Hexagone, la production étant en baisse de 25% en 2016. «Il manquera du foie gras frais pour la fin d'année, prévoient les professionnels du secteur réunis au sein du Cifog (Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras). N'attendez pas le 24 décembre pour faire vos courses!»

Le foie gras devrait donc être plus cher. «Il faut s'attendre à des hausses de prix comprises entre 10 et 20 % en grande distribution, estiment les professionnels qui finalisent ces jours-ci les discussions avec les enseignes. Nous avons eu une bonne écoute des distributeurs.»

Le foie gras frais, qui représente 80 % de la consommation pendant les fêtes, est concerné au premier chef. 87% des consommateurs s'attendent à une augmentation des prix, selon un sondage réalisé par le Cifog. Ils ne sont pas prêts à bouder ce met pour autant. Interrogés début juin, 82 % d'entre eux ont déclaré avoir l'intention d'en acheter. «À notre grand soulagement, l'image du foie gras reste intacte malgré la crise», déclare Marie-Pierre Pé, déléguée générale du Cifog.

Facture totale de près de 500 millions d'euros pour la filière

Ce trou d'air de la production est la conséquence de l'épidémie de grippe aviaire qui s'est déclenchée en novembre dernier dans le Sud-Ouest et des mesures de biosécurité instaurées en début d'année par les pouvoirs publics. Elles ont conduit à l'arrêt de 4000 élevages dans les 18 départements concernés.

«Il s'agit d'une crise sanitaire d'une ampleur inédite», constate Marie-Pierre Pé. De mi-janvier à mi-mai, les exploitations n'ont plus accueilli d'animaux. L'abattage de canards et la production de foie gras dans les usines ne devraient reprendre qu'au mois d'août. Soit un manque à gagner de 270 millions d'euros pour la filière, selon le Cifog.

À cela s'ajoutent les investissements à réaliser pour adapter les exploitations aux nouvelles normes mises en place. Éleveurs, gaveurs et accouveurs devraient dépenser 220 millions d'euros. Il a, en effet, fallu aménager les élevages, séparer les canards par classe d'âge, créer des sas sanitaires, modifier le plan de circulation des véhicules de transports d'animaux, construire des nouveaux bâtiments... Les professionnels prévoient une augmentation durable des coûts de production. Quoi qu'il arrive, ils sont tous dans les starting-blocks, malgré un printemps difficile, pour être prêts à livrer les magasins à l'automne.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.