Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le doublement du plafond du Livret A serait retardé

Le Figaro24/06/2012 à 15:02
Selon le Journal du Dimanche , le doublement des sommes autorisées sur le placement préféré des Français serait repoussé de 2 mois, et se ferait en deux temps. L'objectif : éviter les transferts d'argent trop massifs.

Mesure phare de la campagne présidentielle, la réforme du livret A serait moins rapide que prévu, annonce aujourd'hui LeJournal du dimanche. Selon l'hebdomadaire, le président de la République serait sur le point de céder au lobbying des banques et des compagnies d'assurance, qui s'inquiètent de la promesse présidentielle de doubler le plafond du placement préféré des Français dès le mois prochain. Cette réforme, promise pour juillet, prévoit de doubler le montant de la somme maximale autorisée sur le livret A, actuellement limitée à 15.300 euros. Ce qui permettrait de financer la construction de 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants promis par François Hollande dans ses 60 engagements.

Seulement voilà, les établissements bancaires craignent des transferts d'argent massifs des livrets bancaires vers ce placement défiscalisé, très apprécié des Français. Et elles le font savoir, soulignant que ce phénomène dangereux en période de crise risque d'assécher les liquidités à leur disposition. Les banques estiment d'ailleurs à 35 ou 40 milliards d'euros ces transferts d'épargne, précise le JDD. Mi-mai, François Pérol, le patron du groupe bancaire BPCE, avait estimé que, malgré son utilité, cette mesure serait trop coûteuse pour l'État.

Doublement par étapes

Conséquence, le gouvernement envisagerait donc de repousser la mise en place de la mesure à la rentrée, «voire à l'automne». Et pour mieux faire passer la pilule, le doublement se ferait en deux temps, avec un premier relèvement à 20.000 euros. Le passage à 30.600 euros ne serait effectif qu'une fois mesurés les effets de cette première étape. Soit pas avant deux ou trois ans, estime le JDD.

S'il était confirmé, ce retard sonnerait politiquement comme l'aveu du caractère trop ambitieux de cette mesure phare du programme présidentiel. Fin mai, Cécile Duflot, ministre écologiste du Logement du gouvernement Ayrault, avait pourtant confirmé la décision, sans toutefois préciser la date et les modalités de sa mise en œuvre. Pour les banquiers, ce rétropédalage, s'il venait à être acté, présente l'avantage d'éviter le développement d'une niche fiscale pour les ménages les plus aisés (le livret est entièrement défiscalisé et moins de 10 % des détenteurs de livret A atteignent le plafond). Un argument qui devrait aider à atténuer la déception du public autour du retard de cette réforme très attendue. Reste désormais au gouvernement Ayrault la délicate tâche de présenter une nouvelle feuille de route sur le financement de sa politique du logement.

LIRE AUSSI:

» Livret A: la collecte nette dépasse 10 milliards d'euros

»Le doublement du livret A «doublement coûteux» (Pérol)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.