Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Crédit Municipal de Paris stocke vos bonnes bouteilles de vin

Le Figaro08/11/2014 à 09:00

Depuis la mi-octobre, le Crédit Municipal de Paris offre aux particuliers la possibilité de louer une partie de sa cave du 18è siècle pour laisser leurs bouteilles se bonifier en toute sécurité.

Le Crédit Municipal de Paris est connu pour ses prêts sur gage. Depuis le mois d'octobre, on peut désormais y laisser bonifier ses bouteilles de vins. «Ma Tante», comme est surnommée l'institution, se lance dans le stockage de crus. Et pas n'importe comment. Elle met à disposition une partie de sa cave du 18e siècle, située sous son immeuble du 55 rue des Francs Bourgeois, dans le Marais, en plein Paris.

Là, c'est au bout de plusieurs couloirs et après avoir passé plusieurs portes portes blindées, fermées par des clés, que l'on accède à la partie réservée au stockage des bouteilles de vins. Elles sont conservées dans des «conditions optimales» d'hygrométrie et de température selon Sophie Mahieux, directrice générale du Crédit Municipal de Paris: «Pendant la canicule de 2003, la température est restée constante» assure-t-elle. Mais parce qu'on est jamais trop prudent, un système de régulation de la température a aussi été installé.

Le «Fort Knox» du vin

La manipulation des bouteilles est confiée aux experts en manutention du Crédit Municipal de Paris. «Nos magasiniers font ça à longueur de temps. Ils déplacent des tableaux, de la porcelaine», explique-t-elle. Côté sécurité, «Ma Tante» prend des airs de Fort Knox, le camp militaire où sont stockées les réserves d'or américaines. Pour accéder au Saint des saints, les clés d'accès aux portes blindées sont elles-mêmes gardées dans une boîte sous scellés. L'heureux propriétaire de Château Latour et autres Petrus peut dormir sur ses deux oreilles.

Le prix du service est au niveau de ce que proposent d'autres caves parisiennes, avec l'avantage d'être situé en plein cœur de la capitale. Il est facturé 5,76 euros par mois pour 24 bouteilles de 75 cl, puis 1 euro pour 6 bouteilles supplémentaires. Si quelques mouvements de stocks sont autorisés gratuitement par mois, ils deviennent payants au-delà. Un client peut y conserver jusqu'à 300 bouteilles. Avis aux amateurs de vin, la cave de Ma Tante est pour l'instant désespérément vide.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.