Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le coût de la rentrée scolaire 2015 en hausse de 0,70%

RelaxNews18/08/2015 à 15:39

Pour la rentrée scolaire 2015, les dépenses seront en moyenne de 46,66€ en papeterie, de 100,82€ en fourniture non-papeterie et de 42,94€ en vêtements de sport. (Pressmaster/shutterstock.com)

(Relaxnews) - L’association Familles de France révèle aujourd’hui les chiffres de son enquête concernant le prix de la rentrée scolaire pour un enfant de 6e. Pour un total de 190,42€, il est en légère augmentation par rapport à celui de 2014.

Pour la 31e année consécutive, Familles de France a réalisé son enquête sur le coût de la rentrée scolaire pour un enfant entrant en 6e. Les résultats mettent en évidence une légère hausse par rapport à l’année dernière (0,70%).

"L’objectif de cette opération est triple : suivre l’évolution du coût de la rentrée au fil des années dans l’ensemble des magasins et sur les sites internet, conseiller au mieux les familles pour l’achat de fournitures scolaires et veiller au bon rapport qualité-prix des articles", précisent les auteurs de l'enquête.

Le mode de réalisation de cette dernière reste le même que pour les années antérieures. Depuis la première quinzaine de juillet, des adhérents bénévoles de l’association ont relevé, dans leur ville respective, et dans chaque circuit de distribution, le prix des articles de rentrée suivant une liste type. Celle-ci est composée de 45 références scolaires (17 fournitures papetières, 25 non-papetières et 3 articles de sport).

Dans le détail, l’enquête montre que les dépenses seront en moyenne de 46,66€ en papeterie, de 100,82€ en fournitures non-papeterie et de 42,94€ en vêtements de sport (cela comprend un jogging, une paire de chaussures de sport et deux paires de chaussettes).

"Cette augmentation du coût de la rentrée scolaire se traduit concrètement par une forte augmentation des fournitures non papetières (+3,7%) et des fournitures papetières (+2,46%). Seul le poste des vêtements bénéficie d’une baisse de 7,32% par rapport à 2014", soulignent les responsables.

Réévaluer l'allocation scolaire

L’enquête précise également, en ce qui concerne les tendances de cette année, que les fabricants ont conçu plus de fournitures distinctes pour gaucher et droitiers. Et, en ce qui concerne les sacs à dos scolaires, que l’objectif s'est porté sur l’allègement des matières et accessoires.

Enfin, les "trolleys" ont aussi fait l’objet d’innovations. Des roues XXL "tout terrain", pour faire face convenablement aux obstacles, ou encore des cannes télescopiques ont été ajoutées.

En ce qui concerne l'allocation de rentrée scolaire (ARS), l’association précise que "elle n’a pas été revalorisée cette année. Elle reste de 362,63€ pour les jeunes entre 6 et 10 ans, de 382,64€ pour la tranche d’âge de 11 à 14 ans et 395,90€ pour celle de 15 à 18 ans. Ce qui reste insuffisant, notamment pour les lycées professionnels. Ainsi, nous réitérons notre demande de moduler significativement cette allocation en fonction des niveaux et proposons 165€ pour les primaires, 285€ pour les jeunes au collège et 400€ pour les lycéens".

Néanmoins, Familles de France se félicite que "les enfants en situation de handicap puissent désormais bénéficier de l’ARS à partir de 6 ans".


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.