Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le coloriage pour adultes, en plein boom aux Etats-Unis

RelaxNews03/02/2016 à 05:55

Les ventes d'albums de coloriages sont en plein boom aux Etats-Unis, et des ateliers sont désormais organisés dans les bibliothèques publiques ou chez soi. (saichol chandee /shutterstock.com)

(AFP) - Colorier pour évacuer le stress ? Des millions d'Américains ont succombé à cette mode venue d'Europe: les ventes d'albums de coloriages sont en plein boom et des ateliers sont désormais organisés dans les bibliothèques publiques ou chez soi.

Impossible d'y échapper. Dans les librairies de New York, des rayons entiers sont consacrés à ces albums pour adultes proposant mandalas, paysages urbains, papillons et fleurs "pour soulager le stress", "forêt enchantée", "jardin secret" et même du coloriage biblique ou, très en vogue récemment, celui de gros mots.

Le site Amazon propose également des centaines d'albums à colorier pour adultes, dont neuf figurent actuellement dans les 20 meilleures ventes de livres.

Sur Facebook ou Pinterest, les convertis affichent leurs créations et échangent des conseils. Dover, une marque d'albums à colorier qui avait décrété le 2 août "journée nationale du coloriage", organise des "coloring parties". Et sur internet, certains experts autoproclamés expliquent comment organiser et réussir chez soi ces ateliers coloriage.

"Colorier est une façon de se détendre", explique à l'AFP Linda Turner, une art-thérapeute de Manhattan. Cela permet d'exprimer sa créativité "sans risque", ajoute-t-elle. "Autant les enfants sont prêts à faire des expériences, autant les adultes ne sont souvent pas à l'aise avec leur créativité. Ces albums à colorier sont pour eux, ils sont sophistiqués. Ils ne se sentent pas ridicules et cela leur permet de créer tout en vivant dans l'instant. Si vous vous concentrez sur les couleurs et le coloriage, et sur l'art, c'est une façon merveilleuse d'être plus calme et de se détendre."

A New York, depuis octobre, des ateliers coloriage ont été mis en place dans 19 antennes de la New York Public Library, la bibliothèque municipale, à Manhattan, mais aussi dans le Bronx et à Staten Island. Certains sont hebdomadaires.

- 'Valeur thérapeutique et de réconfort' -

"Nous offrons l'espace et le matériel", explique Kelly Yim-Foulke, spécialiste des programmes pour adultes de la bibliothèque. "Cela permet aux gens de socialiser avec leurs amis ou de rencontrer des gens nouveaux. C'est facile, il ne faut pas de talents particuliers pour participer. Et ça ne coûte pas cher à organiser", ajoute-t-elle. "C'est quelque chose que vous avez fait quand vous étiez enfant et dont vous avez de bons souvenirs."

Les participants sont surtout des seniors et majoritairement des femmes. Mais le coloriage permet aussi des projets intergénérationnels, réunissant adultes, adolescents et enfants, dit-elle.

Mme Yim-Foulke réfléchit désormais à étendre ces programmes en y associant de la musique ou en les intégrant à un projet d'exposition.

Linda Turner envisage quant à elle avec plusieurs collègues la création de "pop up bars", espaces temporaires où les gens viendraient colorier gratuitement et rencontrer des art-thérapeutes. Mais attention: "Le coloriage a une valeur thérapeutique et de réconfort, mais ce n'est pas une thérapie", souligne-t-elle.

La mode dépasse largement la plus grande ville des Etats-Unis. A Petoskey (Michigan, nord) la bibliothèque vient aussi de lancer une séance de coloriage hebdomadaire le mardi soir. "Nous avons pensé que ce serait sympa", pour "attirer les gens à la bibliothèque" en "faisant des choses différentes", explique à l'AFP sa directrice Val Meyerson.

Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis s'entichent des albums à colorier pour adultes. Le premier, "The executive coloring book", date de 1961. Il avait été suivi par "The John Birch Society Coloring book" et d'autres titres qui avaient tous en commun d'être satiriques, se moquant du monde du travail ou du président Kennedy. A l'époque, le stress n'était pas d'actualité.

Mais le New York Times soulignait déjà les profits financiers que ces albums en noir et blanc, dans des papiers parfois médiocres, pouvaient générer.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.