Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le chantier des Halles passe à la vitesse supérieure

Le Figaro10/09/2012 à 11:34
Huit cents personnes s'activent chaque jour sur les six hectares en travaux. Le toit de verre de la canopée se fait encore attendre, mais sa charpente métallique est déjà visible.

Le pouls des Halles (Ier) s'accélère. Tous les jours désormais, pas moins de 800 personnes, l'équivalent d'un petit village de province, s'activent à transformer le cœur de la capitale. Soit six hectares de terrain en travaux depuis un an et demi déjà.

Jeudi dernier, quatre grues, dont la plus haute culmine à 50 mètres, s'agitent dans les airs. Sur la terre ferme, ouvriers et cols blancs se croisent dans les 450 bungalows de chantier marron, jaunes et verts, assortis aux palissades. «Le chantier ne s'arrête jamais», prévient Dominique Hucher, directeur du projet du réaménagement des Halles à la société d'économie mixte SemPariSeine, dont la Ville est l'actionnaire majoritaire. Dans les entrailles du Forum, «les travaux qui font du bruit et de la poussière s'effectuent de nuit car, en sous-sol, cela ne gêne pas les riverains». Idem pour le désamiantage, plus important que prévu. «À certains endroits, il a fallu construire des grandes boîtes étanches où les ouvriers ne pénètrent qu'en scaphandre», détaille l'ingénieur des Ponts et Chaussées.

À l'extérieur, des engins de construction et de démolition font une pause au milieu des gravats. Sans doute quelques restes des anciens pavillons Willerval, qui habillaient de miroirs fumés le Forum. «Personne ne s'est ému de leur disparition», confie Dominique Hucher. À l'inverse, la destruction des jardins du côté de l'église Saint-Eustache avait provoqué une levée de boucliers des riverains. «On a coupé beaucoup d'arbres, mais on va en replanter beaucoup et en meilleure santé», promet le directeur. Pour l'heure, l'endroit ressemble à un champ de bataille. «Lorsque l'ancien jardin a été construit dans les années 1980, son poids était trop lourd pour le plafond du Forum. Du coup, 50 % de sa surface a été constituée de "boîtes vides", dont certaines ont fini en locaux techniques.» Cette fois, le futur jardin et sa prairie fleurie, dont la réouverture est prévue fin 2013, reposera sur des billes d'argile et près d'un mètre de polystyrène. Vers l'église Saint-Eustache, la sculpture de 60 tonnes en forme de tête sera stockée quelques mètres plus loin au mois de décembre, avant de retrouver son emplacement initial au printemps prochain. D'ici là, dans quelques semaines, l'aire de jeux dédiée aux 7-11 ans aura enfin ouvert ses portes, après cinq mois de retard.

Pièce phare du projet

À l'autre bout du chantier, vers la rue Berger, la toiture en verre de la canopée, pièce phare du projet, n'est pas encore visible. Mais sa charpente métallique commence à sortir de terre. Une sorte de Meccano géant composé de milliers de poutres, dont une centaine pèsent 9,5 tonnes. Pour acheminer le matériel, une cinquantaine de camions convergent ici chaque jour. «Toutes les arrivées sont très planifiées, précise Dominique Hucher. Trois semaines à l'avance, nous attribuons à chacun un créneau horaire, histoire d'éviter un embouteillage. Le jour J, les camions doivent transiter par une aire de stationnement située près du Louvre en attendant notre feu vert.» L'organisation millimétrée du plus vaste chantier de la capitale est à l'image d'une «horloge suisse», compare Dominique Hucher. Pour s'en convaincre, les Parisiens pourront s'inscrire dès fin octobre à des visites guidées du chantier, prévues les samedis.

LIRE AUSSI:

» La rénovation des Halles plus chère que prévu

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.