Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le championnat de France du barbecue, reflet d'un marché en pleine croissance

Le Figaro27/06/2015 à 08:00

Les fans de barbecue se retrouvent en Camargue ce week-end pour la 3ème édition de ce championnat. Un évènement qui reflète l'engouement des Français pour ce mode de cuisson en plein air.

Le barbecue est le loisir de plein air préféré des Français, selon le dernier sondage OpinionWay pour Campingaz. Grillés ou croustillants, la viande et le poisson au barbecue ont un tel succès que la pratique fait l'objet d'un championnat de France organisé par la Fédération française de cuisine en Extérieur depuis trois ans. Près de 300 candidats répartis en 80 équipes sont attendus aux Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue samedi et dimanche. Les équipes qui viennent de toutes les régions de France sont invités à concourir dans sept catégories (le boeuf, le poulet, le porc, le poisson, l'agneau, le taureau de Camargue et les légumes) et démontrer leur maîtrise parfaite de la cuisson au charbon.Jean-François Dupont, organisateur de l'évènement depuis trois ans se réjouit de l'affluence grandissante chaque année. «Nous avons eu 3000 visiteurs la première année, 6500 la deuxième et nous en attendons 10.000 cette année», confie-t-il.

Un marché qui gagne en quantité et en qualité

Si l'essor des ventes de barbecue n'est pas phénoménal, il est néanmoins continu avec une croissance de «2 à 5% chaque année» chez Weber, le leader mondial dans la vente des grills et par ailleurs sponsor du championnat de France. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros l'an dernier dans l'Hexagone.

«On compte entre 13 et 15 millions de jardins en France, et de 800.000 à 1 million de pièces vendues chaque année, toutes marques confondues», explique François Parrou, responsable marketing de Weber. Entre les barbecues au charbon, au gaz -plus cher à l'achat- ou électrique -adapté pour les balcons- et bientôt les barbecues connectés, le choix devient drastique pour les acheteurs. Le chouchou des Français demeure le brasero au charbon, qui représente 50% des ventes chez Weber.

Par ailleurs, les manières de cuisiner sur le grill du barbecue évoluent. «On sort de la classique chipolata ou merguez pour aller vers des repas plus créatifs. Le barbecue est un mode de cuisson qui colle à merveille avec notre époque où l'on cherche à recréer du lien social», conclut François Parrou.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.