Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le business juteux de Nabilla

Le Figaro10/11/2014 à 18:53

INFOGRAPHIE - Rendue célèbre par son «Allô, non mais allô!», la star de la télé-réalité a su profiter de sa notoriété pour se construire un empire financier.

«Je suis une business women», déclarait Nabilla dans une interview au FigaroTV en 2013. En effet! Télé-réalité, ligne de vêtements, apparitions en boîte de nuit ou encore chroniqueuse dans l'émission Touche pas à mon poste, la starlette touche à tout.

Connu pour son célèbre «Allô, non mais allô quoi!», Nabilla a su capitaliser sur son image. Elle a même déposé sa réplique «Nabilla Allo t'es un fille t'as pas de shampoing c'est comme si t'es une fille t'as pas de cheveux» auprès de l'INPI (Institut Nationale de la Propriété Industrielle), preuve que Nabilla a su repérer le potentiel commercial de la marque. Plusieurs enseignes ont d'ailleurs surfé sur le buzz, comme Ikea et ses coussins «Hallö».

De la télé-réalité aux vêtements

Entre 25.000 et 30.000 euros: c'est la somme qu'aurait perçu Nabilla pour les trois mois de tournage de l'émission Les anges de la Télé-réalité 5. Et le business ne s'arrête pas là, puisque la starlette fait payer cher ses apparitions. Pour ses bookings en boîte de nuit, elle serait payée en moyenne 5000 euros. La rémunération aurait même atteint les 10.000 euros au début de son succès.

Après un livre regroupant ses phrases cultes et avoir joué les mannequins pour Jean-Paul Gaultier, Nabilla s'est tournée vers une nouvelle source de revenus. Elle a en effet lancé en septembre dernier avec son compagnon Thomas Vergara sa ligne de vêtement pour la marque Blooshop.

La Kim Kardashian française?

Si elle est souvent comparée à Kim Kardashian, star américaine de télé-réalité, Nabilla reste encore loin de son modèle. Selon Forbes, l'épouse du très médiatique Kanye West aurait empoché la somme de 28 millions de dollars entre juillet 2013 et juin 2014 pour la dernière saison de sa télé-réalité L'incroyable Famille Kardashian. Son application mobile «Kim Kardashian Hollywood», lancée le 25 juin dernier, lui rapporterait quant à elle 700.000 dollars par jour, précise CNN.

Autre star américaine, Paris Hilton a su elle aussi faire fructifier son business grâce à son image. Le site ChartinFrance révèle qu'elle aurait gagné 2 millions d'euros pour quatre jours en tant que DJ à l'Amnesia d'Ibiza. Soit 260.000 euros l'heure travaillée!

Aujourd'hui incarcérée après avoir été mise en examen pour tentative de meurtre sur son compagnon, la starlette pourrait bien tout perdre. Pour la soutenir, ses fans ont lancé le hashtag #FreeNabilla sur le réseau social Twitter.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.