Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le 10e arrondissement de Paris, futur repaire de super-riches ?

Le Figaro01/03/2017 à 18:10

Dans son étude internationale consacrée aux super-riches, le réseau immobilier Knight Frank signale le 10e arrondissement de Paris parmi les coins branchés où cette clientèle pourrait faire de bonnes affaires.

Que de chemin parcouru en une génération! Il y a 30 ans à peine, le 10e arrondissement de Paris était encore un vrai quartier populaire. Il n’a pas tardé à s’embourgeoiser rapidement dans les années 2000 et voici qu’on le voit apparaître dans une étude internationale consacrée aux super-riches... Ce rapport annuel que consacre le réseau de conseil en immobilier Knight Frank aux Ultra-High-Net-Worth Individuals, ces personnes disposant de plus de 30 millions de dollars de patrimoine, détaille notamment les habitudes immobilières de cette clientèle de’3.490 personnes en 2016 (en croissance annuelle de 3%).

» Lire aussi - Benoît Hamon choisit le coworking pour son QG de campagne

Les villes de prédilection de ces super-riches restent incontestablement Londres devant New York, Hong Kong, Shanghai et Los Angeles. Paris se ménage une petite place de douzième dans ce palmarès, en restant la première ville européenne derrière la capitale britannique et en se permettant de figurer au Top 5 des villes où l’investissement immobilier a été le plus actif. Mais le plus surprenant dans cette étude est d’y trouver le 10e arrondissement parmi les spots mondiaux où cette clientèle pourrait réaliser de belles affaires.

Atmosphère branchée et vibrante

Aux côtés du quartier londonien de Mayfair, de la côte sud de la Barbade, «délaissée au profit de côte ouest de l’île», ou encore du parc Hancock à Los Angeles, on trouve donc le 10e arrondissement parisien. Un secteur qui «associe de superbes bâtiments d’époque, reflets de l’histoire et de l’essence de la capitale française, à une atmosphère branchée et vibrante qui séduit un public jeune et tendance», selon le rapport.

Rappelant que le secteur est situé à côté des 2e et 9e arrondissements, sensiblement plus chers, le réseau immobilier souligne que le 10e en donne largement pour son argent tout en jouissant d’une situation très centrale. Le secteur attire «artistes, créateurs de mode et ceux travaillant dans les industries créatives». «Les larges boulevards, chemins piétons, bars et restaurants longeant le Canal Saint-Martin, une zone sans voiture le week-end pour le plus grand plaisir des piétons et cyclistes, se combinent pour créer un voisinage particulièrement agréable et varié», peut-on encore lire dans une présentation vantant le «sentiment cosmopolite» des lieux et son lot de «boutiques branchées abordables». Côté tarif, le réseau suggère une fourchette de 750.000 à 950.000 euros, assez proche de la moyenne de l’arrondissement calculée par les notaires fin 2016: 8210 euros.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.