1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La taxe sur les retraites alourdie en avril 2013
Le Figaro16/10/2012 à 21:33

Le prélèvement sur les retraites prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale va être porté à 0,3%, au lieu de 0,15%, dès le 1er avril 2013, selon le député socialiste Gérard Bapt.

Le prélèvement sur les retraites prévu dans le projet de budget de la Sécurité sociale va être porté à 0,3%, au lieu de 0,15%, dès le 1er avril 2013, mais ne sera payé que par quelque 7,5 millions de retraités imposables, selon le député socialiste Gérard Bapt.

Le rapporteur du budget de la Sécurité sociale à l'Assemblée, le gouvernement et le groupe PS se seraient mis d'accord la nuit dernière sur cette disposition. Le projet initial du gouvernement prévoyait un prélèvement de 0,15% pour 2013, puis de 0,3% pour 2014, et devait concerner 10 millions de retraités.

Le gouvernement a accepté d'exclure du dispositif initialement prévu quelque 2,5 millions de retraités aux revenus modestes, c'est-à-dire ceux qui sont imposables mais dont l'impôt n'est pas recouvré car il est inférieur à 61 euros, a précisé Gérard Bapt. Mais, a-t-il expliqué, pour l'équilibre des comptes, le gouvernement a souhaité que le taux de contribution vienne d'emblée à 0,3% dès le 1er avril 2013.

Gérard Bapt a souligné que les montants induits par cette nouvelle contribution - 300 millions d'euros en 2013 - seront destinés exclusivement au financement de l'autonomie et de l'indépendance en faveur des personnes âgées.

Le député socialiste a reconnu qu'il s'agissait d'un «durcissement» du dispositif initialement prévu mais, a-t-il plaidé, la mesure est retardée au 1er avril et «on réduit le champ d'application». Il a aussi souligné que toutes les associations concernées étaient favorables à un financement public de la dépendance et non au recours à des assurances privées.

LIRE AUSSI:

» VIDEO - La colère des retraités asphyxiés face à la crise

» Le débat sur la fiscalité des retraités est relancé

22 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • faeric
    26 octobre21:29

    Voleurs !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer