1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Station spatiale internationale ouverte aux touristes dès 2020
Pratique.fr06/08/2019 à 11:05

Selon la Nasa, la Station spatiale internationale (ISS) sera accessible aux touristes dès 2020. Ainsi, tout un chacun pourra explorer l'espace à bord d'un complexe orbital. En effet, les parties américaines de la station ont été ouvertes à des acteurs opérant dans les secteurs privés et touristiques dans l'espoir de les voir reprendre l'ISS. L'objectif de la Nasa est de développer le tourisme spatial dans le cadre de la privatisation de la station après le désengagement des partenaires prévu à partir de 2020. Les touristes de toutes les nationalités pourront passer leurs vacances dans l'espace dès 2020. Évidemment, ce voyage sera réservé à une clientèle aisée.

La Station spatiale internationale ouverte aux touristes dès 2020/ iStock.com - 3DSculptor

Ouverture de la Station Spatiale Internationale (ISS) aux particuliers

Construite avec la Russie en 1998, l'ISS n'appartient pas à l'agence spatiale américaine. D'autres pays participent à sa gestion et à l'envoi des astronautes. Toutefois, la Nasa détient et contrôle la plupart des modules. En 2017, elle avait déjà envisagé un projet ambitieux permettant à des vacanciers de passer un séjour sur la lune.

Alors que le voyage dans le désert pour échapper au monde moderne gagne en popularité, la Nasa mise sur le tourisme spatial. Jeff DeWit, le directeur financier de la Nasa, a annoncé une série de mesures pour simplifier l'utilisation du complexe orbital. Ainsi, des entreprises américaines pourront exploiter les ressources de l'ISS à des fins commerciales d'ici 2020. L'ouverture de l'ISS à des industriels n'est pas une surprise. Elle s'impose dans le cadre de la privatisation de la partie américaine de la Nasa. En effet, l'agence spatiale américaine envisage de s'associer avec des acteurs privés pour créer un écosystème dans lequel elle pourra soutenir ses programmes (développement de nouvelles technologies, entraînement des astronautes...) et acheter des fonctionnalités ou des services à moindre coût touchant le domaine de l'exploration.

La NASA a engagé deux sociétés à savoir Boeing, avec son CST-100, et Starliner SpaceX, qui construit son Crew Dragon. L'agence spatiale américaine prévoit annuellement deux missions courtes de touristes de l'espace, plus précisément des séjours d'une durée de 30 jours au maximum. Potentiellement, une douzaine de touristes de l'espace profiteraient chaque année d'un séjour à bord de ces capsules. À savoir que la Nasa déléguera la composition de l'équipage à ces sociétés privées. Ces dernières s'assureront également que les astronautes privés répondent à la formation et aux exigences médicales indispensables pour les vols spatiaux.

Tourisme spatial : un luxe pour milliardaires

En 2001, un homme d'affaires américain nommé Dennis Tito était le premier à passer des vacances dans l'espace à bord d'un navire russe. À l'époque, cette aventure lui avait coûté près de 20 millions de dollars. Cette fois-ci, chaque astronaute privé paiera à la Nasa une somme de 35 000 $ par nuit pour un séjour en orbite, comprenant l'eau, la nourriture et tout ce qui sera nécessaire à bord.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lsleleu
    06 août16:43

    super ! qui nous parle des économies d'Energie !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer