Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La SNCF étend son service de navette à domicile

Le Figaro06/07/2013 à 12:58
Testé depuis le début de l'année 2012, le service d'acheminement des voyageurs « porte à porte » a séduit les clients de l'opérateur ferroviaire. Il enchante moins les taxis?

Fini la bousculade et la file d'attente interminable pour attraper un taxi à la descente du train! Depuis quelques jours, les passagers des TGV en gare de Strasbourg ou de Paris-Est peuvent bénéficier d'un service de navettes pour les accompagner avant et après leur trajet. A compter du mois de septembre, l'option sera disponible en gare de Lyon Part-Dieu et de Paris-gare de Lyon, puis progressivement dans une quinzaine de grandes gares à travers l'Hexagone. De quoi mettre à mal le monopole des taxis, même si la SNCF s'en défend.

Baptisé «Porte à porte», ce service permet aux titulaires d'un billet TGV de réserver à l'avance une voiture avec chauffeur qui les attend au bout du quai, même en cas de retard du train. La formule est testée depuis le début de l'année 2012 par iDTGV, la filiale du groupe public qui sert habituellement de laboratoire d'expérimentation, et depuis la fin d'année dernière par la SNCF elle-même dans les gares d'Aix-en-Provence et de Massy (Essonne). Les retours positifs des clients ont convaincu le groupe d'étendre l'expérience. En un peu plus d'un an, 14.294 personnes ont utilisé ce service selon les chiffres de iDTGV. Outre le gain de temps, le groupe ferroviaire met en avant les tarifs intéressants. Le nouveau service SNCF est accessible à partir de 9,90 euros pour le transport de une à quatre personnes avec leurs bagages sur un trajet inférieur à 2 km. S'ajoutent ensuite deux euros par kilomètre supplémentaire. Au final, le trajet doit revenir moins cher à l'usager que le recours à un taxi classique, assure la SNCF. D'où l'accueil plutôt glaciale réservée à cette annonce chez les professionnels du secteur.

Appels d'offres

«C'est évidemment une très mauvaise nouvelle», dénonce Didier Hogrel, président de ma Fédération nationale du taxi (FNDT). «Depuis 2008, et le rapport Attali, notre profession est attaquée de toute part», poursuit-il. A la SNCF, on souligne que le service n'empiète pas sur le monopole des taxis, seuls autorisés à faire des maraudes pour recueillir des clients. L'entreprise ferroviaire précise également que la mise en place du service repose sur des appels d'offres et qu'à Strasbourg notamment, le marché a été remporté par la compagnie locale de taxis. Mais plus qu'à la SNCF, c'est au statut de «véhicule de tourisme avec chauffeur», qui permet «à tout le monde de faire du transport de personnes», que Didier Hogrel réserve ses critiques. S'il admet que la profession de taxi doit faire des efforts sur son organisation pour réduire les délais d'attente, il estime payer très cher les mauvais comportements qui ne sont pas l'apanage de toute la profession. Surtout, il ne souhaite pas en rester là: «le transport de passagers professionnels (voyages d'affaires) représente 50 % de notre activité. Je ne vois pas ce qui peut justifier que l'on réserve un véhicule spécialement alors que des taxis attendent devant la porte», conclut-il.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.