1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La répartition de l'épargne des Français en 2016

Edit-Place20/02/2017 à 09:00

La Banque de France vient de publier son dernier bilan trimestriel de l'épargne des ménages. Un document qui permet d'avoir un aperçu de la répartition des placements des Français en 2016.

Les dépôts à vue et l'assurance-vie en bonne forme

Selon les chiffres de la Banque de France, les dépôts à vue sont le placement ayant enregistré le meilleur flux en 2016, avec un bilan positif de 33,7 milliards d'euros (chiffres provisoires pour le 4e trimestre). Un niveau similaire à 2015 (35,1 milliards) et nettement plus élevé qu'en 2014 (18,8 milliards). L'assurance-vie (fonds en euros) occupe la 2e marche du podium, avec un flux de 25,5 milliards d'euros en 2016 (contre 32,2 milliards en 2015). Les supports en unités de compte atteignent 12 milliards en 2016 (contre 16,2 milliards en 2015).

PEL et livrets d'épargne, un bilan également positif

Le PEL a, quant à lui, enregistré un flux de +18,4 milliards d'euros en 2016. Soit un moins bon résultat qu'en 2015 (22,6 milliards), mais un meilleur bilan qu'en 2014 (17,5 milliards). Du côté des livrets d'épargne réglementés, l'année 2016 se termine sur un flux total de +3 milliards d'euros. Si un flux négatif de -2,8 milliards avait été enregistré au 1er trimestre, les livrets d'épargne se sont repris avec un flux supérieur à 1 milliard aux 2e et 3e trimestres, puis de 3,4 milliards au 4e trimestre.

Les comptes à terme terminent 2016 dans le rouge

Avec un bilan déjà négatif en 2014 (-3,2 milliards) et 2015 (-6,3 milliards), les comptes à terme ont terminé 2016 sur la même tendance, avec un flux de -3,2 milliards d'euros sur l'année. Ce résultat souligne le désintérêt des Français pour ce type de placement.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer