Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La performance énergétique, essentielle pour 90% des Français

Le Figaro 23/10/2015 à 10:54

Les Français y sont attentifs, que ce soit pour leur consommation quotdienne ou pour le choix d’un logement. L’étiquette énergie a d’ailleurs une incidence non négligeable sur le prix d’un logement.

Le constat est sans appel: les Français sont très attentifs à leur consommation d’énergie. C’est l’idée qui ressort d’un sondage réalisé par l’institut BVA et Foncia. Pour neuf Français sur dix, la performance énergétique d’un logement serait un critère important dans le choix d’un futur bien immobilier. Que ce soit pour un achat (89% de Français y sont sensibles dans ce contexte) ou une location (90%), et peu importe les prestations et caractéristiques du bien. Plus d’un tiers d’entre eux considère même que ce serait un critère de choix primordial!

Cette préoccupation est également confirmée dans la façon de consommer l’énergie. Pas moins de 91% des Français affirment faire attention à leur consommation d’énergie, 39% de façon systématique et 52% de façon plus occasionnelle. Une surveillance qui a plusieurs avantages. Par souci d’économie, d’une part, mais aussi - et c’est une bonne nouvelle! - par une prise de conscience des enjeux environnementaux. Un signe encourageant, à quelques semaines du lancement de la COP 21.

Plus de 42% des Français mettent en avant les dangers pour l’environnement d’une surconsommation des ressources énergétiques (26% ont le sentiment d’accomplir un acte responsable), tandis que 45% évoquent des raisons financières car c’est un bon moyen de réaliser des économies d’argent.

Une incidence sur le prix d’un logement

Pour 82% des Français, le diagnostic de performance énergétique (DPE) aide l’occupant d’un logement à anticiper ses futures consommations d’énergie et pour 79% d’entre eux, il a vocation à sensibiliser le grand public aux conséquences d’une consommation excessive d’énergie sur le réchauffement climatique. Et ce n’est pas tout: l’étiquette énergie a une incidence sur le prix d’un logement. En avril dernier, l’association Dinamic créée par le notariat et la Caisse des dépôts a publié une estimation de la «valeur verte» des maisons et appartements vendus, en mesurant l’impact de la performance énergétique sur leur prix de vente. Résultat: en province, on observe un écart de valeur de 5 % en moyenne par lettre du DPE.

Naturellement, cet impact financier doit néanmoins être nuancé en fonction du dynamisme du marché immobilier. À Paris, par exemple, un appartement étiqueté D ne vaudra que 2 % de plus qu’un appartement classé F... Si vous souhaitez optimiser la performance énergétique d’un logement que vous venez d’acheter ou que vous voulez vendre, c’est évidemment possible en réalisant des travaux. Prudence toutefois, une rénovation énergétique doit s’entreprendre en amont de la mise en vente du bien. Vous trouverez tous les détails dans cet article du magazine Le Particulier .

Selon une étude réalisée par Promotelec que Le Figaro Immobilier vous dévoilait il y a quelques semaines, la part des Français songeant à effectuer des travaux d’intérieur a bondi de dix points en deux ans. Si c’est l’amélioration de leur confort qui arrive en tête de leurs motivations, l’envie de réduire la dépense énergétique n’est pas en reste!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.