Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La maison natale de Trump est à nouveau vendre

Le Figaro28/12/2016 à 18:22

EN IMAGES - Cette maison qui était en vente avant l’issue de l’élection présidentielle américaine se retrouve à nouveau sur le marché. Son nouveau propriétaire vient de la mettre aux enchères quelques jours après son achat. Nul doute que Trump fait flamber le prix de l’immobilier, surtout celui de sa maison natale!

C’est une maison cossue de style Tudor avec cinq chambres et quatre salles de bains comme on en trouve beaucoup dans le quartier du Queens à New York. Construite en 1940, elle a besoin d’être rafraîchie. Initialement, le prix de cette bâtisse à une heure de route de la Ve Avenue était estimé à 1,2 million de dollars. Son propriétaire, qui l’a achetée il y a quelques jours, a décidé de la revendre illico. Il vient de la mettre aux enchères, un processus qui sera clos le 17 janvier. Et, selon les experts immobiliers, il pourrait la vendre trois fois plus cher. La raison de cette subite inflation? C’est la maison d’enfance de Donald Trump. C’est même l’adresse qui figure sur son certificat de naissance: le futur président des États-Unis y a vécu jusqu’à l’âge de 4 ans. Après, il a déménagé pas très loin, dans une maison plus grande, que son père, Fred Trump, a fait construire.

Un style britannique et 200m² de surface habitable

«C’est un bien unique avec une histoire très connue et un lien avec le président élu, ce qui est très rare», argumentele responsable de Paramount Realty USA, en charge de la mise aux enchères, pour expliquer une telle flambée des prix. Sous forme de blague, Donald Trump avait déclaré il y a quelques mois dans un show télé: «Je veux l’acheter: j’ai vraiment eu une enfance très agréable ici.» Mais quand le propriétaire précédent l’avait mise en vente cet été, il n’est pas venu y jeter un coup d’œil. Il est vrai qu’à ce moment-là, il était un peu occupé: il menait la campagne qui lui a permis d’être élu le 8 novembre président des États-Unis, à la surprise générale.

Pendant l’été, lors de la première mise en vente de la propriété, vous avez d’ailleurs visité cette propriété en images. Un article à revoir par ici. Cette maison est située au coeur de Jamaica, un quartier huppé de l’arrondissement new-yorkais de Queens. L’intérieur se compose de cinq chambres spacieuses chacune assortie d’une sale de bains, sans oublier un salon confortable avec une grande cheminée et une salle de réception attenante.

Trump et l’immobilier une véritable histoire d’amour

Vous êtes passionnés d’immobilier et de Donald Trump? Ça tombe bien, Le Figaro Immobilier vous propose également de découvrir la première propriété du candidat républicain mise en vente il y a quelques mois pour la coquette somme de 39,5 millions d’euros. À ne pas manquer également, le luxueux penthouse situé au sommet de la Trump Tower, et encore bien d’autres bâtisses à paillettes que le magnat immobilier a pu compter dans son vaste patrimoine.

En attendant bonne visite de la propriété qui a vu grandir le 45e président des États-Unis d’Amérique!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.