Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La hausse des salaires des fonctionnaires

Boursorama avec Pratique.fr03/05/2016 à 18:30

Le gouvernement a décidé, début 2016, d’augmenter le salaire de ses agents. Cela faisait six ans, depuis 2010, que le salaire des fonctionnaires n’avait pas évolué. Les réactions ont été nombreuses autour de cette mesure qui devrait coûter 2,4 milliards d’euros à l’État.

Une hausse de 1,2%

Annoncée par le Premier ministre Manuel Valls, la hausse consiste en un relèvement de 1,2%. Au premier abord, cela semble peu. Par conséquent, sur les réseaux sociaux, l’État s’est empressé de communiquer en citant des cas concrets : « Mathias, infirmier depuis 10 ans : + 282,71 € brut/an » ; Jean-Marc, enseignant depuis 10 ans : + 311.38 € brut/an » ; etc. D’après une estimation du Huffington Post, cela se traduirait par une augmentation de l’ordre de 20 à 40 € par mois, en fonction de la situation de chacun.
Pour les fonctionnaires, c’est la fin d’une situation qui aura duré six ans. Depuis 2010, en pleine crise économique, le point d’indice avait été gelé. L’objectif était de réaliser des économies en empêchant l’augmentation des salaires. Aussi, l’initiative décidée en mars 2016 devrait coûter 2,4 milliards d’euros à l’État.

Salaire d’un agent : un calcul complexe

Pour être précis, l’État a indirectement augmenté les salaires de ses agents.
Calculer le salaire d’un fonctionnaire est relativement complexe. On utilise un chiffre nommé « point d’indice », qui est le même pour tous les agents de l’État. Ce point d’indice est multiplié par un indice de traitement qui, lui, varie en fonction de l’activité exercée et du « grade » de l’agent. À cela, il faut ajouter diverses primes et indemnités qui peuvent être individuelles ou collectives.
Ce qu’a fait le gouvernement, c’est dégeler le point d’indice. Il a ainsi permis l’augmentation des salaires de tous les fonctionnaires, qui ont tous baissé depuis le début des années 2010.
Toutefois, si les experts (les syndicats, entre autres) s’accordent à penser que cette mesure était nécessaire, une question reste en suspens : celle de son financement. Parmi les réactions, il y a celle d’Olivier Dussopt, le président de l’Association des Petites Villes de France. Il craint une charge trop lourde pour les collectivités territoriales, de l’ordre de 700 millions d’euros. De son côté, la Cour des comptes estime que le coût de l’opération représentera jusqu’à 5 milliards d’euros en 2020. Enfin, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron a affirmé que « rattraper les six années précédentes, ce n’est pas faisable ».

Trucs et Astuces

Si vous envisagez une carrière de fonctionnaire, visez un secteur qui embauche, car d’autres ont plutôt tendance à licencier. Parmi les secteurs qui recrutent, voyez l’armée ou le domaine du médico-social.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.