Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France a accueilli un nombre record de 83 millions de touristes

Le Figaro09/07/2013 à 19:37
L'Hexagone a battu l'an dernier le record de 2011 (81,4 millions), permettant à la France de rester la première destination touristique internationale.

«Avec un nouveau record des arrivées de touristes étrangers, la France conserve en 2012 sa première place mondiale, alors même que ce secteur (le tourisme, ndlr) porteur et dynamique, est en pleine mutation avec l'arrivée de nouvelles clientèles», indique de son côté la Direction générale de la compétitivité de l'industrie et des services» (DGCIS).

En 2012, la croissance des touristes étrangers en France a été portée par les clientèles en provenance d'Europe et d'Asie, alors que celles originaires d'Amérique ou d'Afrique sont en repli.

«Par pays, la clientèle allemande reprend la place de leader au Royaume-Uni», indique la DGCIS.

Les Français, quant à eux, «voyagent toujours autant, principalement en France», même si la crise les contraint à partir sur des durées plus courtes, indique le ministère, sans fournir de chiffres.

Des dépenses de plus en plus élevées

«Pour la première fois depuis 2008, les dépenses des touristes étrangers en France, qui s'élèvent à 35,8 milliards, d'euros» contre 33,7 milliards en 2011, enregistrent «une hausse de 6,3%», annonce le ministère du Tourisme dans un communiqué.

Cette progression est tirée par l'allongement des séjours, et la croissance du nombre de nuitées (+2,4%).

Le solde de la balance touristique «progresse nettement» en 2012 «à près de 13 milliards en 2012, alors qu'il était de 7,5 milliards en 2011».

Selon le ministère «la fréquentation des hébergements touristiques se maintient en 2012, notamment grâce à la clientèle étrangère».

Sur le début de l'année 2013, les professionnels du tourisme «peuvent se prévaloir d'un bilan très positif pour la saison hivernale», au cours de laquelle le domaine skiable français a enregistré une «nouvelle progression de 7% de fréquentation par rapport à 2011/2012».

Concernant la saison estivale, elle «s'annonce meilleure» que le mois de mai perturbé par une météo peu clémente, les touristes étrangers venant là encore compenser la baisse des intentions de départ des Français, indique le ministère.

Les acteurs touristiques territoriaux (Atout France, RN2D, Offices de tourisme de France...) tablent sur une saison estivale stable, grâce à la clientèle étrangère, tandis que les professionnels des hébergements touristiques «jugent leur taux de réservation pour l'été en baisse».

LA REDACTION VOUS CONSEILLE:

» Les riches Chinois préfèrent la France


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.