Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La complexité du système de retraite est source d'inégalités

Le Figaro25/09/2011 à 15:12
Le Conseil d'orientation des retraites examine le cas des personnes ayant cotisé à différentes caisses.

Pour ceux qui en doutaient encore, le Conseil d'orientation des retraites (COR) apporte une nouvelle illustration de la complexité du système français de retraites. L'instance de réflexion publiera mercredi un rapport sur les polypensionnés. Ce jargon désigne les personnes qui touchent une pension de plusieurs caisses car, au cours de leur carrière, elles sont passées du public au privé, ont été salariées avant de s'installer à leur compte, ont été titularisées après avoir été contractuelles dans la fonction publique, ou encore sont passées d'une entreprise relevant du régime agricole (Crédit agricole) à une autre relevant du régime général (Société générale)... Les cas de figure sont inépuisables et représentent pas moins de 30 % des femmes et 40 % des hommes partis en retraite ces dernières années.

La version provisoire du rapport, que Le Figaro s'est procurée, rappelle que cette situation «n'est pas neutre sur le niveau total de retraite». À rémunération et durée de carrière identiques, le simple fait de passer d'une caisse à l'autre peut augmenter... ou diminuer le montant de pension touché. Et ce, même quand les différentes caisses ont des règles de calcul similaires. Ce qui «renvoie à des préoccupations d'égalité de traitement», observe le Conseil.

«Réflexion nationale»

Le plus souvent, être polypensionné représente un léger avantage. Passer d'une caisse à l'autre peut par exemple permettre de valider plus de quatre trimestres de retraite au cours d'une année. Ainsi, 19 % des salariés ayant effectué des allers-retours entre la Cnav (salariés du privé), la MSA (salariés agricoles) et le RSI (indépendants) ont gagné quatre trimestres au cours de leur carrière, et 8 % en ont même gagné au moins dix ! En revanche, le calcul de la pension sur les 25 meilleures années de salaire est pénalisant pour les polypensionnés. D'autres subtilités jouent positivement ou négativement.

Cette analyse sera transmise par le COR au gouvernement qui, lors de la réforme des retraites de 2010, s'était engagé à présenter au Parlement un rapport sur les polypensionnés avant le 1er octobre. Objectif : préparer le débat, programmé pour 2013, sur une remise à plat totale du système. Cette «réflexion nationale (...) pourra s'appuyer sur ces éléments de constat », conclut le COR. Les syndicats FO, la CGT ou la CFE-CGC, opposés à toute «réforme systémique» , rappelleront leurs réticences. La CFDT, qui prône un régime unique de retraite, tirera au contraire des arguments de ce document.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.