Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La chirurgie bariatrique testée pour lutter contre l'obésité

Le Figaro28/04/2015 à 15:09

Même si les Français se considèrent en bonne santé, 46% d'entre eux présentent un problème de surpoids ou d'obésité. Pour lutter contre ce phénomène sans précédent, reconnue comme maladie par l'OMS, une nouvelle spécialité médicale fait son apparition : la chirurgie bariatrique.

Aux États-Unis, les chiffres s'envolent et plus de deux tiers des Américains sont en surpoids, voire obèses (un tiers de la population mondiale). Aussi, les regards se tournent vers un nouvel implant permettant de réguler la satiété et donc d'aider à la perte de poids. En effet, depuis quelques années déjà, la chirurgie bariatrique fait progressivement ses preuves et devrait porter ses fruits dans la lutte contre l'obésité.

Lutter efficacement contre l'obésité

Les mauvaises habitudes alimentaires et la sédentarisation ont des impacts importants sur notre santé. On les mesure à retardement et pour lutter contre ce fléau moderne, les actions de sensibilisation se multiplient. Dans ce cadre, le Plan National Nutrition Santé (PNNS) a été lancé en 2001 par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa, devenue ANSES). Il nous informe régulièrement sur la nécessité de marcher au moins 30 minutes et de manger 5 fruits et légumes par jour. La mise en place de l'étiquetage nutritionnel simplifié est également en cours et permettra aux consommateurs de mieux choisir ses produits alimentaires.

D'un point de vue médical, pour être efficace, la lutte contre l'obésité doit être traitée à travers une prise en charge pluridisciplinaire. En effet, elle doit comporter à la fois un suivi médical, pour s'assurer de la bonne santé du patient et un suivi nutritionnel pour réapprendre à manger. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut également être envisagée avec les patients (gastroplastie, pose d'un ballon gastrique ou réalisation d'un bypass). Ces trois interventions ayant pour objectif de réduire la contenance de l'estomac, mais n'étant pas une solution à isoler d'un traitement de fond de la maladie.

La chirurgie bariatrique actuellement testée aux États-Unis

L'obésité multiplie les risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et même de certaines formes de cancers. Aussi, la recherche de solutions permettant de soigner les malades est devenue une cause nationale dans de nombreux pays. Les services de santé sont très mobilisés autour de cette question et aux États-Unis la mise sur le marché d'un implant anti-obésité a été validée en janvier 2015.

L'objectif de l'implant («Maestro Rechargeable System») est de rétablir la sensation de faim et la satiété chez les malades les plus touchés. Implanté directement dans l'abdomen des patients, il comporte des électrodes provoquant une stimulation électrique dans le cerveau pour l'informer lorsque l'estomac est vide ou plein. Le dispositif prometteur n'a pas encore été testé à long terme. Cependant, les premiers retours sont encourageants même s'il est encore impossible de connaître les effets dans le temps sur les personnes implantées.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.