1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La baisse de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur en janvier 2020, annonce Darmanin
AFP26/04/2019 à 09:19

Le gouvernement a lancé mardi la campagne 2019 de déclaration de l'impôt sur le revenu, restée obligatoire malgré la réforme du prélèvement à la source ( AFP/Archives / Philippe HUGUEN )

La baisse de l'impôt sur le revenu annoncée par Emmanuel Macron entrera en vigueur en janvier 2020, a indiqué vendredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin sur RTL, évoquant une réduction d'environ "10%" pour les contribuables concernés.

"Le Premier ministre et moi-même ainsi que (le ministre de l'Economie) Bruno Le Maire allons soumettre au parlement en octobre une loi de finances, qui prévoira une baisse de l'impôt sur le revenu", a indiqué M. Darmanin sur RTL.

"Comme il y a l'impôt à la source désormais", cette baisse d'impôts entrera en vigueur "dès le mois de janvier de l'année prochaine", a ajouté le ministre, en refusant de préciser à partir de quel niveau de revenu les contribuables pourront bénéficier de ce geste fiscal.

"Il appartiendra au Parlement de fixer le montant à partir duquel on fera cette baisse d'impôt", a justifié M. Darmanin, tout en assurant que cette baisse d'impôt serait concentrée sur les "classes moyennes".

Elle devrait bénéficier à 15 millions de foyers fiscaux, a de son côté précisé le ministre des Finances Bruno Le Maire.

Concernant le montant qui sera rendu aux contribuables concernés, le ministre des Comptes publics a assuré qu'Emmanuel Macron avait "donné une indication", en évoquant un chiffre global de cinq milliards d'euros.

"L'impôt sur le revenu, c'est à peu près 70 milliards d'euros de recettes" par an, a-t-il souligné. Sur cette base, "on peut considérer que c'est une baisse d'impôt d'à peu près 10% pour chacun des Français qui paye l'impôt sur le revenu, à l'exception des plus riches d'entre eux", a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a proposé jeudi de réduire "significativement" l'impôt sur le revenu pour répondre à "l'injustice fiscale" dénoncée lors du grand débat, estimant à environ cinq milliards d'euros la baisse qui pourrait entrer en vigueur.

Le chef de l'Etat n'a pas précisé selon quelles modalités pourrait s'effectuer cette baisse. Mais plusieurs membres de la majorité et du gouvernement se sont prononcés ces derniers jours pour la création d'une ou de plusieurs tranches d'imposition supplémentaires, pour rendre l'impôt sur le revenu plus progressif.

Cinq tranches progressives existent actuellement pour l'impôt sur le revenu, dont s'acquittent 16,8 millions de foyers fiscaux, sur un total de 38,3 millions: 0%, 14%, 30%, 41% et 45%, pour les revenus supérieurs à 153.783 euros. Seuls 43% des contribuables y sont assujettis.

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    26 avril10:16

    Il y a trop d'écart entre les riche et les pauvres dit-il....Mais au final la pauvreté devient plus tôt une richesse....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer