Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UFC dénonce les écarts de tarifs entre banques

Le Figaro22/01/2013 à 20:36
L'association de consommateurs constate 420 euros d'écart entre les banques pour un profil senior boursicoteur. Elle appelle les pouvoirs publics à introduire plus d'information et de transparence.

Comme tous les ans en janvier, les banques envoient en ce moment à leurs clients le récapitulatif de leurs frais bancaires annuels. Cette année encore, certains seront désagréablement surpris par le montant total de l'addition. Car les banques restent peu transparentes en matière de tarifs. Pourtant, les clients auraient tout intérêt à être mieux informés pour faire jouer la concurrence. Car «les écarts de tarifs entre les banques sont impressionnants», constate l'UFC-Que choisir.

L'association de consommateurs a ainsi passé en revue les tarifs de 143 banques et comparé trois profils types de clients: jeune/étudiant, actif avec utilisation moyenne et senior avec utilisation intensive. Résultat, les écarts de tarifs entre les banques vont de 1 à 15 pour le profil «senior boursicoteur», de 1 à 25 avec le profil actif avec utilisation moyenne...

Si l'on exclut les banques en ligne, de loin les moins chères du marché, les variations restent conséquentes entre établissements classiques. Les prix varient par exemple de 1 à 12 pour le profil jeune. «En moyenne, le jeune/étudiant peut réaliser 105 euros d'économies, l'actif 227 euros et le senior boursicoteur pas moins de 421 euros d'économies en changeant de banque», estime l'UFC-Que choisir.

«Loterie tarifaire»

D'un réseau à l'autre, le coût d'un même service vendu à l'unité varie aussi grandement. «La carte bancaire à débit immédiat coûte 41 euros chez Société générale, 35,72 euros chez Crédit Mutuel Loire-Atlantique Centre Ouest», mais zéro euro dans certaines banques en ligne souligne l'enquête, qui parle de «loterie tarifaire».

Si l'accès aux opérations sur Internet est gratuit dans beaucoup de banques, «il peut être facturé 36 euros dans plusieurs Banque Populaire ou au Crédit Mutuel Centre Est Europe», selon l'UFC. Il existe parfois des écarts tarifaires au sein d'un même groupe bancaire. «La commission d'intervention est ainsi facturée 6,70 euros chez Banque Populaire Rives de Paris, mais 14 euros chez Banque Populaire Occitane!».

Enfin, les «nouveaux packages modulables, qui étaient censés mieux correspondre aux besoins des clients, ne sont à quelques exceptions près (LCL, Bred par exemple) pas mieux que les anciennes générations», d'après l'étude. L'association relève que certains produits facturés dans le package seraient même proposés gratuitement à l'unité.

Dans ce contexte, l'UFC-Que choisir a appelé mardi les parlementaires à renforcer les droits des clients de la banque de détail dans le projet de loi bancaire qui doit être examiné début février par le Parlement. «À commencer par l'information préalable sur les frais bancaires», demande l'association qui met gratuitement son comparateur de frais bancaires, lancé début juin, à la disposition des consommateurs pendant une semaine. Il est ordinairement réservé aux abonnés.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.