Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'immobilier des entreprises du CAC 40 : Siège à Paris...effectifs en périphérie

Primaliance29/12/2014 à 00:00

L'étude menée par DTZ  sur l'immobilier des entreprises du CAC 40 intéressera les sociétés de gestion de SCPI. Au-delà de représenter 27 % du marché francilien de bureaux pour les transactions de plus de 5 000 m² et 36 % pour celles supérieures à 30 000 m², l'étude relève que les grands groupes recherchent aujourd'hui essentiellement 2 créneaux de surfaces : de 5 000 à 10 000 m² pour des déménagements à Paris QCA ou en proche périphérie et de 25 000 à 50 000 m² pour des regroupements à réaliser surtout dans le Croissant Ouest. Si ces mouvements se réalisent, la répartition des sièges sociaux pourrait changer avec une présence moindre à La Défense « sans à l’inverse altérer la suprématie parisienne ».

Les groupes du CAC 40 n’échappent pas au ralentissement de l’activité économique. Du coup, ils ont engagé des plans d’économie et « agissent depuis plusieurs années sur le levier immobilier »,  deuxième poste de dépense après la masse salariale précise DTZ. Preuve s'il en est, l'étude relève que ces groupes ont été impliqués dans près d’1/3 des transactions d’envergure (surface supérieure à 5 000 m²) signées en Ile-de-France depuis 2000.

Plus en détail, sur les 40 entreprises qui composent l’indice CAC, 16 ont changé de siège social au cours de la dernière décennie. Elles restent cependant encore fidèles à une implantation parisienne avec 23 sièges à Paris dont 18 dans le Quartier Central des Affaires. Pour autant, le souci de rationalisation perdure. C'est pourquoi, ces grands groupes ont loué des surfaces en périphérie afin d'y implanter leurs services opérationnels et les back-offices.

Par ailleurs, leur volonté de regrouper des équipes disséminées sur plusieurs sites dans de grands ensembles immobiliers a favorisé la Première Couronne avec une « demande placée des entreprises du CAC 40 deux fois plus importante qu’à Paris intra-muros sur les 10 dernières années ». France Telecom-Orange par exemple, a massivement investi le sud francilien avec 156 000 m² de bureaux loués (54 000 m² à Arcueil et 69 000 m² à Châtillon). Le nord francilien séduit également. Il a attiré  BNP Paribas (Pantin Saint Denis), GDF Suez (St Ouen), Arcelor Mittal, Cap Gemini et Publicis à Saint Denis.

Point intéressant pour les sociétés de gestion de SCPI d'entreprises, l'étude relève que la recherche des grands groupes porte aujourd'hui essentiellement sur 2 créneaux de surfaces : de 5 000 m² à 10 000 m² pour des déménagements à Paris QCA ou en proche périphérie et de 25 000 m² à 50 000 m² pour des « mouvements de regroupement à réaliser quasi exclusivement dans le Croissant Ouest. En terme de perspectives, si ces mouvements se réalisent, la répartition des sièges sociaux des entreprises du CAC 40 pourrait changer avec une présence moindre à la défense « sans à l’inverse altérer la suprématie parisienne ».

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.