Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'essentiel de la semaine: n'oubliez pas les informations obligatoires lorsque vous louez un bien immobilier, faire le point sur ses moyens de paiement avant de partir en vacances , les chaudières au fioul c'est vraiment fini, changer de nom c'est plus facile
information fournie par Le Particulier08/07/2022 à 09:15

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

La collecte nette du Livret A continue de ralentir en attendant une nouvelle hausse du taux le 1er août 2022. Le montant moyen des frais bancaires des clients fragiles était de 118 euros à fin 2021, en baisse de 17% en un an. Le crédit d'impôt pour un premier abonnement à la presse est prolongé jusqu'à fin 2023, mais sous conditions de ressources. Depuis le 1er juillet 2022, plusieurs informations doivent obligatoirement figurer sur les annonces de location des bailleurs non professionnels. L'installation de nouvelles chaudières au fioul ou au charbon est désormais interdite. Il est recommandé de faire le point sur ses moyens de paiement avant de partir en vacances. Changer de nom de famille est possible via une procédure simplifiée depuis le 1er juillet 2022.

Sommaire:

  • Livret A: ralentissement de la collecte avant une nouvelle hausse du taux
  • Inclusion bancaire: baisse des frais pour les clients fragiles
  • Premier abonnement à la presse: le crédit d'impôt prolongé jusqu'à fin 2023
  • Location entre particuliers: attention aux informations obligatoires
  • Chaudières: interdiction des nouveaux équipements au fioul ou au charbon
  • Moyens de paiement: se préparer avant de partir en vacances
  • Changer de nom est devenu plus simple

Livret A: ralentissement de la collecte avant une nouvelle hausse du taux

La collecte nette du Livret A s'est élevée à 1,37 milliard d'euros et celle du Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) à 160 millions d'euros en mai 2022, en baisse par rapport au mois de mai 2021, où elles étaient respectivement de 1,81 milliard d'euros et 510 millions d'euros. Depuis le début de l'année 2022, la collecte cumulée sur ces deux livrets d'épargne défiscalisée a atteint les 17,78 milliards d'euros, et 487,4 milliards d'euros pour l'encours total à fin mai 2022. Selon le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, il y aura une nouvelle hausse du taux du Livret A le 1er août 2022. En raison de l'inflation, ce taux est déjà passé de 0,5% à 1% le 1er février 2022.

Inclusion bancaire: baisse des frais pour les clients fragiles

Le montant moyen des frais bancaires des clients fragiles s'est établi à 118 euros à fin 2021, en recul de 17% en un an, s'est félicité l'Observatoire de l'Inclusion Bancaire (OIB) dans le cadre de la publication de son rapport annuel. Cette baisse s'explique par une double protection des clients fragiles: le plafonnement automatique des frais d'incidents bancaires et la possibilité de souscrire à une offre spécifique. L'OIB souligne également la progression du microcrédit (+7% pour le microcrédit personnel, +4% pour le microcrédit professionnel en 2021), dont le rôle est de permettre le financement de projets portés par des personnes exclues du crédit bancaire classique .

Premier abonnement à la presse: le crédit d'impôt prolongé jusqu'à fin 2023

Le crédit d'impôt pour un premier abonnement à la presse, prévu de s'arrêter le 31 décembre 2022, a été prolongé jusqu'à fin 2023. L'abonnement doit concerner un journal, une publication périodique ou un service de presse en ligne d‘information politique et générale et être souscrit pour une durée minimale de 12 mois. Pour les abonnements souscrits en 2021, le crédit d'impôt couvre 30% des dépenses effectuées et n'est pas soumis à des conditions de ressources. En revanche, ceux souscrits en 2022 ou en 2023 ouvrent droit à ce crédit d'impôt seulement si les revenus du foyer fiscal sont inférieurs à 24.000 euros pour une part de quotient familial.

Location entre particuliers: attention aux informations obligatoires

Depuis le 1er juillet 2022, les particuliers mettant un bien immobilier en location doivent mentionner une série d'informations obligatoires dans leur annonce. Les données requises sont les suivantes: le montant du loyer mensuel et le cas échéant du complément de loyer, le montant des charges locatives et les modalités de règlement de ces charges. Si le logement est situé dans une zone régie par un dispositif d‘encadrement des loyers: le montant du dépôt de garantie, le caractère meublé de la location, le montant des taxes à la charge du locataire lors de la réalisation de l'état des lieux, la surface du bien loué en mètres carrés de surface habitable.

Chaudières: interdiction des nouveaux équipements au fioul ou au charbon

L'installation de nouvelles chaudières au fioul ou au charbon est interdite depuis le 1er juillet 2022, car ces dernières ne respectent pas le plafond d'émission de gaz à effet de serre désormais en vigueur pour ce type d'équipement. Des dérogations sont possibles si les travaux nécessaires sont techniquement irréalisables ou s'il est impossible d'utiliser d‘autres sources d'énergie. Quant aux appareils déjà installés, il existe des aides financières pouvant aller jusqu'à 11.000 euros pour encourager leur remplacement, rappelle le site service-public.fr. Il s'agit notamment du dispositif d'aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov'.

Moyens de paiement: se préparer avant de partir en vacances

Avant de partir en congés, il peut être utile de faire le point sur ses moyens de paiement , suggère le ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. La première chose à vérifier est la date de validité de sa carte bancaire, les nouvelles cartes étant envoyées à domicile ou en agence, potentiellement loin du lieu de vacances. Il est aussi nécessaire de se renseigner sur les plafonds de retrait en espèces, ceux-ci pouvant être différents en France et à l'étranger, ainsi que sur les frais d'utilisation dans un autre pays. Enfin, les cartes bancaires comportent généralement des assurances , mais les garanties sont à vérifier car elles varient d'une carte à l'autre.

Changer de nom est devenu plus simple

Depuis le 1er juillet 2022, il est possible de changer son nom de famille par simple déclaration à l'état civil , une fois dans sa vie. Ainsi, toute personne majeure peut choisir de porter le nom de sa mère, celui de son père ou les deux. Aucune justification n'est demandée pour cette procédure simplifiée introduite au Code civil par la loi du 2 mars 2022, mais un délai de réflexion d'un mois est laissé au demandeur. Ce dernier devra ensuite confirmer sa décision en se présentant de nouveau à l'état civil. Pour les enfants mineurs , un parent disposant de l'autorité parentale et n'ayant pas transmis son nom de famille peut ajouter le sien à titre d'usage, avec accord de l'enfant si celui-ci est âgé de plus de 13 ans.

1 commentaire

  • 04 juillet14:37

    Et pour le prénom ????


Annonces immobilières