Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'essentiel de la semaine : Crédit immobilier: comment il s'est maintenu en 2020 et comment le rembourser avant terme, prolongation trêve hivernale à mai 2021, déduction des frais professionnels, baisse des dossiers de surendettement en 2020, augmentation des tarifs d'autoroute depuis février 2021
information fournie par Le Particulier19/02/2021 à 15:49

L'essentiel de la semaine pour vos finances personnelles ( Crédits Bru-nO)

L'essentiel de la semaine pour vos finances personnelles ( Crédits Bru-nO)

En 2020, le crédit immobilier s'est maintenu au même niveau qu'en 2019, et ce malgré la crise sanitaire et les confinements. Il est possible de rembourser son crédit immobilier avant son terme. La trêve hivernale est prolongée jusqu'à fin mai 2021 en raison du contexte sanitaire. Pour la déclaration 2021 sur les revenus perçus en 2020, la déduction forfaitaire des frais professionnels est plafonnée à 12.652 euros. La Banque de France a enregistré une forte baisse du nombre de dossiers de surendettement reçus en 2020. La prolongation de la validité des titres-restaurant de 2020 jusqu'à fin août 2021 a été confirmée par décret. Les tarifs des péages d'autoroutes ont augmenté en moyenne de 0,44% au 1er février 2021.

Sommaire:

  • Le crédit immobilier s'est maintenu en 2020
  • Comment rembourser son crédit immobilier avant terme?
  • La trêve hivernale est prolongée jusqu'à fin mai 2021
  • Impôt: la déduction des frais professionnels est limitée à 12.652 euros
  • Forte baisse du nombre de dossiers de surendettement en 2020
  • Prolongation de la validité des tickets-restaurant de 2020
  • Augmentation des tarifs d'autoroutes au 1er février 2021

Le crédit immobilier s'est maintenu en 2020

Malgré la crise sanitaire liée au Covid-19 et les deux confinements au printemps et à l'automne, la production de crédits immobiliers a été équivalente en 2020 à celle de 2019, selon les statistiques publiées par la Banque de France. Ainsi, la production de nouveaux crédits à l'habitat, hors renégociations, est montée à 192,4 milliards d'euros en 2020, après 193 milliards d'euros en 2019, soit plus de 20 milliards au-dessus de sa moyenne de moyen terme (2016-2020). Par ailleurs le taux d'intérêt moyen des nouveaux crédits immobiliers s'est établi à 1,24%, en légère hausse de 7 points de base sur un an.

Comment rembourser son crédit immobilier avant terme?

Comme l'indique le Code de la consommation, l'emprunteur «peut toujours, à son initiative, rembourser par anticipation, en partie ou en totalité» son crédit immobilier, rappelle le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance. Le contrat de prêt peut toutefois prévoir l'interdiction d'un remboursement égal ou inférieur à 10% de la somme initiale prêtée. Pour procéder à un remboursement anticipé, il faut contacter l'établissement prêteur pour lui faire part de ce souhait. Ce dernier est tenu de transmettre une estimation chiffrée des frais à acquitter, sachant que si le contrat a été conclu à partir du 1er juillet 2016 cette estimation est gratuite.

La trêve hivernale est prolongée jusqu'à fin mai 2021

En raison de la crise sanitaire, la fin de la trêve hivernale des expulsions locatives est repoussée de deux mois et aura lieu le 1er juin 2021 au lieu du 1er avril 2021. Durant cette période, les locataires ne peuvent pas être expulsés, notamment pour cause de loyers impayés. Le gouvernement a précisé que les propriétaires concernés seraient indemnisés. La trêve ne s'applique pas à certaines personnes comme les squatteurs occupant un domicile (qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire), un garage ou un terrain, ou encore celles qui bénéficient d'un relogement correspondant à leurs besoins familiaux.

Impôt: la déduction des frais professionnels est limitée à 12.652 euros

Les rémunérations imposables des contribuables sont soumises à l'impôt sur le revenu après déduction des frais professionnels (dépenses de transport du domicile au lieu de travail, de vêtements spécifiques à l'emploi exercé...). Les contribuables ont le choix entre une déduction forfaitaire de 10%, appliquée automatiquement par l'administration fiscale, ou une déduction des frais professionnels pour leur montant réel. Pour la déclaration 2021 sur les revenus de 2020, l'abattement forfaitaire est compris entre un minimum de 442 euros et un maximum de 12.652 euros pour chaque membre du foyer fiscal.

Forte baisse du nombre de dossiers de surendettement en 2020

Le nombre de dossiers de surendettement déposés a baissé de 24 % en 2020 par rapport à 2019, avec moins de 109.000 dossiers (dont environ 60.000 premiers dépôts), selon les chiffres de la Banque de France. Il s'agit là du niveau le plus faible depuis le milieu des années 1990. La baisse a été particulièrement marquée lors du premier confinement, sans toutefois qu'il y ait de phénomène de rattrapage par la suite. «Ceci paraît s'expliquer par les différentes mesures mises en place par le gouvernement, les collectivités locales et de nombreux acteurs privés ou publics pour prévenir les difficultés financières des ménages», estime la banque centrale de la France.

Prolongation de la validité des tickets-restaurant de 2020

L'extension de la validité des titres-restaurant de 2020, annoncée en décembre par le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, a été confirmée par la publication d'un décret au Journal Officiel. Les tickets-restaurant de 2020 sont donc désormais valables jusqu'au 31 août 2021, afin de soutenir le secteur de la restauration dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19. Les mesures d'assouplissement prises en juin dernier sont également maintenues jusqu'à la même date: le plafond journalier des titres-restaurant reste à 38 euros et ils peuvent être utilisés pour le «click and collect» ou pour les livraisons de plats préparés.

Augmentation des tarifs d'autoroutes au 1er février 2021

Les tarifs des péages d'autoroutes ont augmenté de 0,30% à 0,65% au 1er février 2021, indique le site Service-Public.fr. Sur l'ensemble des sociétés d'exploitation du réseau autoroutier, la hausse moyenne de ces tarifs s'élève à 0,44%. L'augmentation n'est toutefois pas généralisée puisque le prix de certains trajets reste le même. Ainsi, le trajet en voiture de classe 1 entre Paris et Lyon sur l'A6 se maintient à 35,70 euros. Il est possible de se renseigner sur les nouveaux tarifs en se rendant sur le site internet des sociétés d'autoroutes (autoroutes.fr) et en sélectionnant la ville de départ, la ville d'arrivée et la classe à laquelle appartient le véhicule utilisé.

0 commentaire

Annonces immobilières