Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'essentiel de la semaine : chute des ventes de logements neufs. Collecte négative sur le Livret A. Durée d'indemnisation du chômage réduite du quart. Pouvez-vous bénéficier de l'indemnité carburant travailleurs ?
information fournie par Le Particulier01/12/2022 à 09:00

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Les ventes de logements neufs ont chuté de près de 30% au troisième trimestre 2022. Le Livret A a enregistré une collecte négative en octobre 2022. La durée d'indemnisation par l'assurance chômage va être réduite de 25% à partir du 1er février 2023. La fréquentation des agences bancaires poursuit sa baisse. Les propriétaires réalisant des travaux dans leur logement peuvent désormais effectuer leurs démarches fiscales en ligne. L'indemnité « carburant travailleurs » bénéficiera à la moitié des ménages. La hausse des prix alimentaires est principalement liée à l'augmentation du prix des matières premières agricoles.

Sommaire:

  • Logements neufs: les ventes chutent de près de 30%
  • Collecte négative pour le Livret A en octobre 2022
  • Chômage: la durée d'indemnisation réduite de 25% à partir du 1er février 2023
  • Banque: la fréquentation des agences poursuit sa baisse
  • Propriétaires: les démarches fiscales liées aux travaux peuvent s'effectuer en ligne
  • L'indemnité «carburant travailleurs» bénéficiera à la moitié des ménages
  • Inflation: quelles sont les raisons de la hausse des prix alimentaires?

Logements neufs: les ventes chutent de près de 30%

Les ventes de logements neufs ont baissé de 29,3% au troisième trimestre 2022 par rapport à la même période en 2021, selon les chiffres communiqués par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Tous les postes de ventes sont touchés, à la fois les ventes aux particuliers et les ventes par lots d'appartements aux bailleurs sociaux et aux investisseurs institutionnels. «Hausse des coûts de construction, taux d'usure, inquiétude des ménages, tout contribue à éloigner les Français de l'acte d'achat d'un bien immobilier. C'est d'autant plus regrettable qu'un logement collectif neuf est sobre en énergie», a déclaré Pascal Boulanger, président de la FPI.

Collecte négative pour le Livret A en octobre 2022

Après un mois de septembre record, le Livret A a subi une décollecte au mois d'octobre 2022, à −1,11 milliard d'euros, selon les chiffres publiés par la Caisse des dépôts. De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a enregistré une petite collecte positive de 290 millions d'euros, portant la collecte totale sur ces deux produits défiscalisés à −820 millions d'euros. Octobre est traditionnellement un mois de décollecte en raison du paiement des impôts locaux (taxe foncière, taxe d'habitation), mais celle d'octobre 2022 est l'une des plus faibles enregistrées ces dix dernières années. L'encours total sur les deux livrets s'affiche à 499,4 milliards d'euros à fin octobre 2022.

Chômage: la durée d'indemnisation réduite de 25% à partir du 1er février 2023

À compter du 1er février 2023, la durée d'indemnisation par l' assurance chômage sera réduite de 25%, selon la réforme adoptée mi-novembre 2022. Les demandeurs d'emploi dont la fin de contrat interviendra après cette date seront donc indemnisés pendant moins longtemps, la durée minimale restant de six mois. Les conditions d'indemnisation reviendront toutefois au niveau antérieur si le taux de chômage dépasse 9% ou augmente de 0,8 point en un trimestre. Par ailleurs, les conditions d'accès à l'assurance chômage demeurent les mêmes: il faut avoir travaillé au moins 6 mois au cours des 24 derniers mois pour ouvrir des droits.

Banque: la fréquentation des agences poursuit sa baisse

Seuls 9% des clients se rendent plusieurs fois par mois dans leur agence bancaire , alors qu'ils étaient 24% en 2017 et 62% en 2007, selon l'étude «Les Français, leur banque, leurs attentes» menée par l'IFOP pour la Fédération bancaire française (FBF). Cette étude montre aussi que les comportements des consommateurs ont été durablement impactés par la crise de la Covid-19. Les Français sont, par exemple, de plus en plus nombreux à avoir recours aux outils digitaux de leur banque, en particulier l' application sur mobile , et à utiliser le paiement sans contact. L'utilisation du sans contact est ainsi plus fréquente qu'avant la crise pour 63% des personnes sondées dans le cadre de cette enquête.

Propriétaires: les démarches fiscales liées aux travaux peuvent s'effectuer en ligne

Les contribuables réalisant des travaux dans un logement qu'ils possèdent peuvent désormais effectuer leurs démarches fiscales en ligne sur leur espace sécurisé du site impots.gouv.fr. Le service «Gérer mes biens immobiliers» donne ainsi la possibilité aux propriétaires de déclarer en une seule fois tous les éléments nécessaires à la déclaration foncière et à la liquidation des taxes d'urbanisme. La déclaration foncière est obligatoire pour les opérations de constructions nouvelles ou d'aménagement de locaux (agrandissement, véranda, abris de jardin, piscine..) et doit être transmise dans les 90 jours de l'achèvement des travaux.

L'indemnité «carburant travailleurs» bénéficiera à la moitié des ménages

Début 2023, une indemnité «carburant travailleurs» remplacera la remise sur les carburants à la pompe, réduite à 10 centimes d'euro par litre depuis le 16 novembre 2022 et valable jusqu'à la fin de l'année 2022. Ce nouveau dispositif devrait bénéficier aux ménages se situant dans les cinq premiers déciles de revenus , soit la moitié des ménages, a fait savoir la Première ministre Élisabeth Borne. Il visera tout particulièrement ceux effectuant un long trajet pour se rendre sur leur lieu de travail. La remise sur les carburants à la pompe, effective entre avril et décembre 2022, aura permis une économie moyenne de 120 euros pour l' automobiliste français, selon les calculs du gouvernement.

Inflation: quelles sont les raisons de la hausse des prix alimentaires?

Les tensions inflationnistes , en particulier sur les produits alimentaires, ont atteint depuis début 2021 des niveaux sans précédent depuis 40 ans. Cette hausse s'explique essentiellement par l'augmentation des prix des matières premières agricoles et des produits énergétiques (utilisés pour faire fonctionner les machines agricoles, produire les engrais, chauffer les serres, transformer les aliments…), indique l'Inspection générale des finances (IGF) dans un rapport. Ni l'industrie agroalimentaire ni la grande distribution n'ont contribué à renchérir les prix à la consommation des produits alimentaires , assure l'IGF, relevant même une baisse de leurs marges.

0 commentaire

Annonces immobilières