Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'encadrement des loyers de Cécile Duflot jugé inefficace

Le Figaro24/10/2013 à 21:20
Une étude rendue à Jean-Marc Ayrault bat en brèche le projet de loi actuellement en débat au Sénat.

Quand il a demandé une étude sur le logement au Conseil d'analyse économique, le premier ministre ne s'attendait sans doute pas à un tel résultat. Certaines des conclusions des économistes qui ont planché sur «la politique du logement locatif» sont en effet en totale contradiction avec les mesures phares de la loi Duflot.

Et cela tombe mal. Le hasard du calendrier fait que cette étude, qui a été rendue mardi à Matignon, a été publiée jeudi alors que les sénateurs étaient en train de voter en première lecture le projet de loi de Cécile Duflot. Ils ont voté cette semaine l'encadrement des loyers.

Ce projet de loi a déjà entraîné une levée de boucliers de la part des propriétaires et des professionnels. Et il suscite plus que des réserves de la part des économistes du Conseil d'analyse économique. «L'encadrement des loyers tel qu'il est envisagé risque d'engendrer des inefficacités dans le parc locatif privé. Avant toute généralisation, il est indispensable de procéder à des expérimentations dans des zones pilotes», recommandent Alain Trannoy et Étienne Wasmer, les auteurs de l'étude.

La pertinence des références en question

Ce qui pose notamment problème aux opposants à cette loi, c'est la pertinence des loyers médians qui vont servir de références aux loyers de marché. Le Conseil d'analyse économique est lui aussi très réservé sur la question. Il estime que «réguler les loyers (...) est extrêmement difficile lorsque les informations dont on dispose sur le marché locatif restent parcellaires».

Reconnaissant la nécessité de collecter et de publier des informations sur les loyers, les auteurs de l'étude pointent du doigt les faiblesses des observatoires des loyers que veut mettre en place le gouvernement. «La taille des échantillons envisagés, 5 000 observations sur Paris, 25 000 sur la région parisienne, ne permet pas de tenir compte du grand nombre de caractéristiques pertinentes au sein d'un même quartier.»

La régulation imposée par le gouvernement ne se présente pas sous les meilleurs auspices. Selon l'étude, «l'expérience du passé et les exemples étrangers indiquent que l'encadrement des loyers réduit la qualité du parc immobilier. Instantanément, le rendement locatif diminue, ce qui incite l'État à accorder des avantages fiscaux aux bailleurs, un coût supplémentaire pour les finances publiques».

Le Conseil d'analyse économique propose de mettre en place une instance paritaire entre bailleurs et locataires pour arbitrer les litiges, gérer le niveau des loyers et les impayés. Il conseille aussi une réforme radicale des aides au logement. «C'est un point de vue d'économistes stricto sensu, sans préoccupation politique ou sociale», précise Pierre Joly, secrétaire général du Conseil d'analyse économique.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.