Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'atelier du monde souvent hors normes

Le Figaro01/10/2013 à 08:00
Beaucoup de produits exportés de Chine ne respectent pas les normes de sécurité en vigueur chez nous, ou contiennent des substances toxiques.

Si les vêtements fabriqués au Bangladesh ou au Cambodge atterrissent chaque jour plus nombreux dans les rayons des enseignes de mode françaises, c'est de Chine que vient toujours le gros de nos produits de grande consommation. En 2012, même si elles ont baissé pour la première fois, les importations de textile chinois hexagonales atteignaient toujours 34 % du total. La Chine reste notre principal atelier vestimentaire.

Elle fait aussi office, plus que jamais, d'atelier du Père Noël: 62 % des jouets importés en France sont confectionnés en Chine, en valeur. 32,6 % des importations d'appareils électroménagers sont de la même provenance. Le mobilier chinois est aussi omniprésent dans les foyers français.

A priori, cela arrange tout le monde: les industriels, qui produisent à un coût qui reste ultracompétitif en dépit de l'augmentation des salaires chinois. Les consommateurs y ont, eux aussi, longtemps trouvé leur compte, s'offrant à prix très bas les objets de leurs désirs.

2300 produits dangereux retirés en 2012

Le problème, c'est que beaucoup de produits exportés de Chine ne respectent pas les normes de sécurité en vigueur chez nous, ou contiennent des substances toxiques. Vu les volumes colossaux qui envahissent les rayons des distributeurs, ou même des enseignes low-costs vendant des produits sans marques, il devient compliqué de détecter toutes les défaillances. Et pourtant, «notamment dans le textile, la responsabilité de contrôler les produits importés et leur conformité aux normes incombe aux distributeurs», précise Anne-Laure Linget, de la Fédération de la maille et de la lingerie.

Cela ne suffit pas à empêcher les accidents liés à des poupées peintes au plomb, des cordons de vêtements qui étranglent, et des robes ou des canapés qui brûlent la peau. En Europe, en 2012, sur 2300 produits dangereux retirés du marché européen, 58 % venaient de Chine. Un record. 19 % étaient des jouets, 34 % des vêtements et 11 % des produits électroniques. Ce n'est pas nouveau. Il y a quelques années, 47.000 fauteuils et canapés «made in China» bourrés d'un fongicide depuis interdit en France étaient accusés de causer des allergies. Des centaines de brûlures avaient été déclarées.

Pour que ces mésaventures ne se transforment pas en scandale sanitaire, les organismes de contrôle, tels Bureau Veritas ou SGS, passent au crible d'une armada d'outils de mesure jeans, peluches et cafetières de notre vie quotidienne.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.