Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Arc de Triomphe de Palmyre renaît à Trafalgar Square à Londres

RelaxNews20/04/2016 à 08:00

La copie de l'Arc de Triomphe de Palmyre restera à Trafalgar Square jusqu'à jeudi avant d'être exposée à Dubaï et New York. (AFP PHOTO/LEON NEAL )

(AFP) - Une copie en marbre égyptien de l'Arc de Triomphe de Palmyre en Syrie, détruit par le groupe Etat islamique (EI), a été assemblée à Trafalgar Square, à Londres, pour signifier "qu'on peut faire renaître ce qui a été annihilé".

La reconstruction, qui s'inscrit dans les célébrations de la semaine du Patrimoine mondial de 2016, a été réalisée lundi en six heures par l'Institut de l'archéologie numérique d'Oxford. Elle a été inaugurée mardi sur la célèbre place du centre de Londres.

La copie restera à Trafalgar Square jusqu'à jeudi avant d'être exposée à Dubaï et New York.

Créée notamment grâce à la technologie de l'impression 3D, cette copie pèse presque 11 tonnes et fait près de six mètres de haut. Elle a été fabriquée en Italie avec du marbre égyptien.

"Les terroristes ne doivent pas pouvoir détruire ce genre d'édifices de notre mémoire culturelle collective", a déclaré le directeur de l'institut Roger Michel.

"Recréer les choses de cette manière permet d'effacer les images de leur destruction. Nous envoyons le message qu'on peut faire renaître ce qui a été annihilé", a-t-il ajouté à l'AFP pendant l'inauguration suivie par plusieurs centaines de curieux.

Sur le site antique syrien, il ne reste de l'Arc de Triomphe, datant de l'empereur romain Septime Sévère (IIIe siècle), que deux piliers. Mais la partie centrale et les arches sont à terre.

"L'existence du peuple syrien repose sur son identité culturelle et Palmyre représente l'un des sites les plus uniques et exceptionnels du patrimoine culturel, pas seulement de Syrie mais du monde entier", a souligné Maamoun Abdulkarim, le directeur des antiquités syriennes.

"Nous savons que les projets pour restaurer l'ancienne gloire de Palmyre sont colossaux mais ils peuvent être réalisés s'ils sont considérés comme une mission mondiale", a-t-il fait valoir.

Le maire de Londres Boris Johnson s'est dit "très fier" que la capitale britannique accueille cette copie "pour s'opposer à cette violence et partager l'expérience de cet artéfact irremplaçable".

"Nous sommes ici aujourd'hui solidaires du peuple syrien. Nous savons tous que l'avenir de la Syrie dépend de la protection de son passé", a-t-il souligné.

Le 27 mars, le régime du président syrien Bachar al-Assad appuyé au sol comme dans les airs par l'armée russe, a repris le contrôle de cette cité antique inscrite au patrimoine mondiale par l'Unesco et qui était une attraction touristique majeure avant le début des hostilités.

Le groupe EI, qui considère les statues humaines ou animales comme de l'idolâtrie, a amputé Palmyre de ses plus beaux temples à coups d'explosifs. L'ancien amphithéâtre a été utilisé pour des exécutions en public. Trois mois après s'être emparé de la ville, l'organisation radicale a décapité l'ancien directeur des antiquités de Palmyre, âgé de 82 ans.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.