Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'AP-HP cherche riche acquéreur pour son Hôtel particulier

Le Figaro22/05/2012 à 12:34
Pour renflouer ses caisses, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) va céder l'un de ses plus beaux bijoux de famille. La demeure du XVIIe devrait rapporter plusieurs dizaines de millions d'euros.

Pour renflouer ses caisses, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) va céder l'un de ses plus beaux bijoux de famille. Un somptueux hôtel particulier datant des XVIe et XVIIe siècles, situé au 47, quai de la Tournelle (Ve), juste en face de l'île Saint-Louis et de Notre-Dame.

 


Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

 

L'endroit, dont seuls les façades Mansart ainsi qu'un plafond à poutres peintes sont protégés au titre des Monuments historiques, abritait jusqu'ici sur 3.820 m² le musée et une partie des services administratifs de l'AP-HP. Des bureaux plutôt impersonnels mais aussi une salle de pharmacie aux splendides boiseries, un salon de réception dont la hauteur sous plafond atteint les 4,50 m, de majestueux escaliers en pierre du XVIIe, un jardin au calme... «Des biens comme celui-ci, on n'en trouve qu'un tous les cinq ans sur le marché parisien», assure Nicolas Pettex-Muffat, directeur général de Daniel Féau Commercialisation, groupe spécialisé dans l'immobilier de luxe en charge de la vente.

Conséquence: le prix de l'hôtel de ­Miramion pourrait dépasser le record historique des 67 millions d'euros dépensés par la famille royale du Bahreïn afin ­d'acquérir l'hôtel particulier de Bourbon-Condé (VIIe) en 2008. Suspense jusqu'au 29 juin prochain, date butoir à laquelle les potentiels acquéreurs doivent remettre leur offre sous enveloppe. L'AP-HP, de son côté, a fixé un prix plancher confidentiel, au-dessous duquel elle remettra le bien en vente.

 

 


Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/JC MARMARA/LE FIGARO

 

En tout cas, les millions d'euros nécessaires pour devenir l'heureux propriétaire des lieux ne semblent pas rebuter les candidats. Depuis la mise en vente, le 9 mai, plus d'une vingtaine a déjà fait le déplacement. «Nous avons des profils d'acheteurs assez différents», constate le directeur général. À sa grande surprise, beaucoup d'opérateurs hôteliers se sont manifestés. Plus classique, des personnalités morales, comme des fondations privées qui cherchent à installer une représentation culturelle, se sont aussi montrées intéressées «car l'endroit n'étant pas résidentiel à 100 %, cela ouvre l'univers des possibles».

Enfin, plusieurs particuliers fortunés ont aussi visités les lieux, séduits par ce témoignage de l'histoire, qu'ils considèrent à la manière d'une œuvre d'art. «Si deux particuliers se positionnent pour ce bien, comme aux enchères, les prix pourraient s'envoler», prédit M. Pettex-Muffat. À un petit détail près: les acheteurs ne pourront faire le 29 juin qu'une seule et unique offre...

LIRE AUSSI:

» L'État vend ses terrains pour construire plus

» À saisir: l'État vend quatre hôtels particuliers à Paris

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières à Paris avec Explorimmo

» L'immobilier de prestige avec Propriétés de France

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.