Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

JO 2024 : Paris se préoccupe déjà de l'avenir des installations

Le Figaro 15/03/2017 à 18:15
EN IMAGES - L'attribution des Jeux olympiques de 2024 aura lieu dans 6 mois. Mais lors du Marché international des professionnels de l'immobilier, le Grand Paris a souligné que toutes les infrastructures nouvelles auront un avenir pour les Franciliens.Le butin n'a pas encore été partagé et voici que l'on se préoccupe déjà de l'héritage... Alors que l'attribution des Jeux olympiques 2024 doit être annoncée en septembre, le Grand Paris a profité du salon immobilier international Mipim (Marché international des professionnels de l'immobilier), à Cannes, pour souligner que les travaux qui seront réalisés à cette occasion seraient tous pérennes. «Ces Jeux permettraient surtout d'accélérer une dynamique et des investissements qui sont déjà engagés», explique Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d'Ile-de-France. Elle pense notamment aux transports en commun entre le Grand Paris express, la prolongation des lignes 12 et 14 du métro et la création des lignes 16 et 17. Sans oublier l'achat ou la modernisation de 1000 trains ou la dématérialisation sur smartphone des titres de transport. «Toutes les infrastructures seraient accessibles en transports en commun et en moins de 45 minutes, c'est la candidature la plus écolo jamais présentée devant le CIO», se félicite Valérie Pécresse. «Il s'agira de ne pas créer des éléphants blancs, ces infrastructures inutiles après les Jeux, précise Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Mais ça ne devrait pas être un problème puisque 95% des équipements existe déjà et l'essentiel de ce qui reste à construire doit l'être dans notre département.» Des travaux lancés malgré tout Il faudra notamment bâtir un village olympique à la Plaine Saint-Denis (93), un village des médias au Bourget ainsi qu'une piscine olympique avec une grande capacité d'accueil. Les 17.000 lits du village olympique laisseraient la place à 3500 logements tandis que la piscine qui serait construite par la métropole du Grand Paris correspond à un équipement qui faisait défaut à la région jusque-là. Tout semblerait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, si l'on oublie les mises en garde de Patrick Braouezec, président de Plaine Commune (structure intercommunale qui regroupe Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L'Ile-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse). «C'est parfait de penser à l'utilisation qui sera faite par la population après les Jeux mais il faut savoir de quelle population on parle, explique-t-il. Il faudra maîtriser les coûts du foncier, s'assurer de la diversité des logements et éviter que ces nouvelles habitations ne repoussent un peu plus loin les populations en difficulté.» Une chose est sûre les travaux concernant les transports ou la piscine olympique se feront avec ou sans les Jeux, car «le mouvement est lancé et il est irréversible» explique Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. Pour bon nombre d'observateurs, seule Los Angeles pourrait barrer la route à Paris après son échec pour les JO 2012. Verdict dans 180 jours.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.