Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ISF : des pistes pour l'alléger

Le Revenu08/10/2012 à 16:56

(lerevenu.com) - À partir du 16 octobre prochain, le Parlement doit examiner le projet de loi de finances pour 2013, qui a été présenté le 28 septembre en conseil des ministres. Son adoption est prévue pour fin décembre. Tous les changements des règles du jeu de la fiscalité du patrimoine pourront donc faire l'objet de modifications émanant des députés et des sénateurs. Sans parler, rappelle la note de Lazard Frère Gestion, «d'une éventuelle censure du Conseil constitutionnel, si celui-ci venait à être saisi». Enfin, un projet de loi de finances rectificative, mais pour 2012, sera bientôt présenté en conseil des ministres.

À compter de 2013, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) devrait se déclencher à partir d'un seuil de 1,310 million d'euros. Néanmoins, pour les patrimoines éligibles, le taux de la première tranche s'appliquerait dès 800 000 euros (0,55%). Un barème progressif d'imposition serait, en effet, réinstauré à compter de 2013, avec cinq tranches, la dernière prélevant 1,5% de la fraction du patrimoine net taxable supérieure à 10 millions d'euros.

Par ailleurs, le projet de loi prévoit une atténuation du surcroît d'imposition des contribuables au patrimoine compris entre 1,310 million et 1,410 million d'euros : un mécanisme de décote devrait réduire l'ISF d'une somme égale à (17 977,50 euros ? 1,275% du patrimoine net taxable). En outre, Lazard Frères Gestion rappelle le dispositif du plafonnement de l'ISF à 75%, qui devrait être introduit : «Il permet de réduire l'ISF, sans limite, de la différence entre, d'une part le total de cet impôt et des impôts dus au titre des revenus et produits de l'année précédente, et d'autre part 75% du total des revenus de l'année précédente, après déduction des seuls déficits imputables sur le revenu global».

Stéphane Jacquin et Karine Lecocq, ingénieur patrimonial de Lazard Frères gestion, estiment que les stratégies consistant à limiter les revenus pour bénéficier du plafonnement à 75% «sont rendues difficiles, voire impossibles, à mettre en ?uvre du fait de la prise en compte des revenus latents que sont les gains de contrats d'assurance vie et capitalisation, plus-values en sursis d'imposition, etc. Néanmoins, les fiscalistes de Lazard Gestion Frères suggèrent deux catégories de solutions pour réduire l'ISF : «opérer des investissements dans des PME, FIP et FCPI, ou des dons à des fondations ouvrant droit à des réductions d'impôt, dispositifs qui ne sont pas modifiés [sous réserve que les déductions fiscales n'excèdent pas 10 000 euros]» et «agir sur la base imposable, en investissant dans des biens totalement [?uvres d'art]ou partiellement exonérés, donation en pleine propriété aux enfants majeurs, donation ou cession d'usufruit temporaire».


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.