1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investissement : Les ventes de forêts ont atteint un niveau record en 2018
Boursorama avec Newsgene16/05/2019 à 16:59

Investissement : Les ventes de forêts ont atteint un niveau record en 2018

Le marché de la forêt poursuit sa progression en France. Le montant des ventes a atteint un nouveau record en 2018 à 1,6 milliard d'euros. Le prix moyen de l'hectare s'élève à 4 250 euros, en progression de 3,5% sur un an.

La forêt attire de plus en plus d'investisseurs en France. Le montant des ventes a grimpé de 5,6 % en 2018 pour atteindre 1,6 milliard d'euros, un nouveau record, selon le rapport annuel de la Société forestière et des Safer (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural) présenté ce mardi et relayé par Les Echos.

Sans surprise, le prix moyen de l'hectare a lui aussi nettement augmenté et s'élève à 4.250 euros, soit une hausse de 3,5% sur un an. Au total, 19.080 forêts ont été rachetées au cours de l'année (+ 3,3%) pour une surface totale de 130 100 hectares, proche du niveau de 2017.

Le chêne particulièrement convoité

Toutefois, ces chiffres cachent d'importantes disparités dans ce marché en pleine expansion, notamment en fonction des arbres et de la qualité d'entretien de la forêt. Le chêne, dont le prix a augmenté de 30% en trois ans, a par exemple beaucoup plus de valeur que le pin. Dans 90% des transactions, les prix sont ainsi compris entre 670 et 12 730 euros par hectare. Un gouffre. Le record 2018 appartient à une forêt de chênes vendue 23 000 euros l'hectare.

Le nord du bassin parisien affiche les prix les plus élevés, à plus de 6 500 euros l'hectare, en hausse de 7% sur un an. La tendance est plutôt aux petites parcelles. Les terrains compris entre 1 et 10 hectares concernent 9 transactions sur 10 et représentent  37 % des surfaces vendues.

Quoi qu'il en soit, investir dans une forêt rapporte rarement plus de 2% par an, rappelle BFM Immo.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 44Blez
    17 mai07:54

    Homlib, je pense que votre désinformation atteint des sommets. Je suis un propriétaire forestier actif et rien de tout cela n'est vrai. Si vous voulez pouvoir parler de la forêt qui est au 4/5 privée et de ses coupes je vous conseille d'aller suivre quelques stages du FOGEFOR, il me semble que cela pourrait vous être utile.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer