Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts: vous pouvez aussi faire votre déclaration et payer sur votre smartphone

Le Figaro13/04/2016 à 10:47

Bercy a officiellement lancé mardi la campagne de l'impôt sur le revenu de 2016, qui met l'accent sur la généralisation de la déclaration et du paiement en ligne. L'appli «Impots.gouv», lancée en 2012, permet au contribuable de faire toutes les démarches sur son mobile.

Déclarez (et payez) vos impôts en quelques secondes. La campagne de l'impôt sur le revenu de 2016, lancée officiellement ce mardi par Michel Sapin, ministre des Finances, et Christian Eckert, secrétaire d'État chargé du Budget, a l'ambition de convertir les Français à la déclaration et au paiement de leurs impôts en ligne. Ils n'auront de toute façon bientôt plus le choix: en 2019, tous les contribuables devront utiliser Internet, quels que soient leurs revenus.

»» À lire aussi: Impôt sur le revenu: ce qui change en 2016

Pour encourager cette dématérialisation, Bercy mise aussi sur le smartphone, dont les Français sont suréquipés. Ils en ont acheté 20 millions en 2015. La Direction des Finances publiques (DGFiP) a lancé dès 2012 l'application mobile officielle «impots.gouv», disponible gratuitement sur iPhone et Android. Une appli qui permet, depuis son smartphone, de déclarer ses revenus, payer ses impôts par Flashcode, accéder à tous les impôts payables en ligne, consulter l'historique des derniers paiements effectués en ligne, mettre à jour son profil, etc. Depuis avril 2015, elle permet aussi de configurer et/ou modifier les paiements en mensualités ou en prélèvement à l'échéance.

En 2015, seuls 248.140 paiements de l'impôt sur le revenu ont été effectués par smartphone, selon les chiffres dévoilés par le ministère des Finances mardi. Par comparaison, 3,3 millions de paiements ont été effectués directement en ligne sur le site impots.gouv.fr. Plus de 10 millions de foyers ont tout de même choisi le prélèvement mensuel. «L'impôt de demain, ce sera un impôt qui tirera profit des nouvelles technologies et qui s'adaptera en temps réel aux fluctuations de revenus et aux évolutions de situation personnelle et familiale, afin de tenir compte des spécificités de chacun», a martelé Michel Sapin.

»» À lire aussi: Simuler le calcul de votre impôt sur le revenu

«Pour faciliter la vie des contribuables, de plus en plus d'informations sont préremplies par l'administration fiscale», rappelle Christian Eckert. C'est le cas notamment pour les salaires, pensions de retraite, allocations chômage ou certains revenus du capital. Bercy encourage donc l'utilisation du smartphone pour les usagers qui n'ont ni complément d'information, outre la contribution à l'audiovisuel public (la fameuse redevance télé), ni modification à apporter à cette déclaration préremplie.

De la déclaration au paiement

L'appli permet alors de valider la déclaration très simplement, en appuyant sur le bouton «signer» en bas du document. «Un courriel de confirmation vous sera adressé lorsque vous aurez validé votre déclaration par smartphone», précise Bercy. «Il vous est toujours possible de consulter et corriger votre déclaration en vous connectant sur impots.gouv.fr depuis un ordinateur ou une tablette.» La déclaration via smartphone est ouverte à compter du mercredi 13 avril, comme la déclaration en ligne. Les délais sont également les mêmes, en fonction de votre zone de résidence. «Au-delà du délai de déclaration (...), des intérêts de retard pourront être appliqués sur les sommes non déclarées dans les délais», avertit l'administration.

» À lire aussi: Impôts: coup d'envoi de la déclaration des revenus 2015

Il est possible, enfin, de payer ses impôts avec son téléphone. L'application «Impots.gouv» permet aux contribuables qui reçoivent un avis d'impôt comportant un «flashcode» (imprimé en bas à gauche de l'avis) de payer par smartphone en «flashant» le code imprimé sur l'avis. «Le montant sera prélevé sur votre compte bancaire au moins 10 jours après la date limite de paiement (ou le premier jour ouvrable suivant)», précise Bercy.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.