1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts : Le jour de la « libération fiscale » intervient ce vendredi 19 juillet pour les Français
Boursorama avec Newsgene19/07/2019 à 12:45

Impôts : Le jour de la « libération fiscale » intervient ce vendredi 19 juillet pour les Français

La France reste le pays le plus fiscalisé d'Europe, mais il y a du mieux : selon le baromètre annuel établi par EY et l'Institut Molinari, le salarié français moyen récupère huit jours de pouvoir d'achat en 2019, l'équivalent de 403 euros.

La pression fiscale s'allège légèrement pour les salariés français. Cette année, le jour de la « libération fiscale » tombe le vendredi 19 juillet, soit huit jours plus tôt qu'en 2018, selon l'étude européenne réalisée par EY pour l'Institut Molinari et relayée par Les Echos

À compter de ce vendredi, les salariés français ne travaillent plus pour financer les dépenses publiques, mais pour eux-mêmes. En moyenne, cela représente huit jours de pouvoir d'achat récupérés par rapport à 2018.

Environ 403 € de pouvoir d'achat en plus

« La fiscalité sur le salarié moyen baisse significativement en France et c'est une excellente nouvelle », commente Cécile Philippe, présidente de l'Institut économique Molinari. Pour la spécialiste, la baisse des charges sociales mise en œuvre par le gouvernement français « va dans le bon sens ».

Selon l'Institut, ce phénomène s'explique par la baisse « significative » du poids des prélèvements obligatoires. Pour le salarié moyen, cela représente une économie de 1 215 € sur l'année 2019, grâce notamment aux suppressions de cotisations maladie et chômage. En tenant compte de l'augmentation de l'assiette d'imposition et de la hausse de la CSG (+ 1,7 %), le gain de pouvoir d'achat pour le salarié moyen s'établirait à 403 € pour l'année 2019.

La France reste championne de la pression fiscale

Malgré tout, à l'échelle de l'Europe, la France reste le pays où la fiscalité est la plus lourde. Notre pays se classe ex aequo avec l'Autriche, et très proche de la Belgique (15 juillet). Pour disposer de 100 € de pouvoir d'achat réel, le salarié français doit faire face à 121 € de charges et d'impôts, contre 83 € en moyenne dans les autres pays européens.

En contrepartie à ces lourdes taxes, les Français bénéficient de prestations souvent supérieures à celles observées dans les autres pays d'Europe. Pourtant, sur le plan du bien-être, la France ne se classe que 11e sur 21 pays européens, selon le dernier classement « Better Life » de l'OCDE. La qualité de vie serait donc meilleure dans plusieurs autres pays d'Europe soumis à une pression fiscale et sociale moins élevée. 

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kram123
    20 juillet06:57

    Qd je vois le nombre de jeunes qui partent c'est pas 10j en moins qu'il faut pour enrayer l'exode de cerveaux

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer