Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Impôts : le fisc n'aura jamais autant « fait payer » les fraudeurs qu'en 2019, assure Darmanin
information fournie par Boursorama avec Newsgene30/09/2019 à 14:16

Impôts : le fisc n'aura jamais autant « fait payer » les fraudeurs qu'en 2019, assure Darmanin

Impôts : le fisc n'aura jamais autant « fait payer » les fraudeurs qu'en 2019, assure Darmanin

Grâce à loi anti-fraude et à l'intelligence artificielle, le fisc est parvenu cette année à épingler davantage de fraudeurs, a assuré Gérald Darmanin qui était invité ce dimanche 29 septembre sur Europe 1 et Cnews.

Cette année, le fisc n'aura jamais aussi bien pisté les fraudeurs, a annoncé Gérald Darmanin ce dimanche 29 septembre. « L'année 2019 sera l'année où le fisc français aura le plus fait payer les fraudeurs fiscaux » , a assuré le ministre de l'Action et des Comptes qui était invité dans l'émission Le Grand rendez-vous sur Europe 1 et Cnews.

Le ministre a indiqué que « le fisc traite mieux tous les fraudeurs, pas seulement pour l'impôt sur le revenu mais pour tous les impôts » .

L'analyse des data comme nouvelle arme anti-fraude

Cette efficacité serait à mettre avant tout au crédit des nouveaux outils technologiques. « Beaucoup de gouvernements avant nous nous ont donné des moyens législatifs. Nous avons décidé de mettre beaucoup plus de moyens informatiques, ce qu'on appelle les « data scientists » et le « data mining » , grosso modo l'intelligence artificielle mise au service du contrôle du fisc » , a expliqué Gérald Darmanin.

Bercy peut aussi compter, depuis l'adoption il y a un an de la loi anti-fraude, d'un Service d'enquêtes judiciaires des finances (SEJF). Ce service a « aidé à conclure » les affaires, a précisé le ministre. Il faudra encore attendre « quelques semaines » pour connaître le montant des sommes recouvrées.

On sait déjà que figureront les 965 millions d'euros que Google a accepté de verser en septembre dernier pour éviter une enquête pour fraude fiscale et permettre de solder son contentieux fiscal avec la France.

2 commentaires

  • 30 septembre15:25

    Merci le G20 !Quoi qu'il en soit le fisc fait surtout payer d'honnêtes gens qu'il mène au record du monde de confiscation fiscale . Le message est q-il ue toute fuite est impossible ?


Annonces immobilières