1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts directs et indirects : quelles différences ?
Edit-Place04/08/2016 à 09:00

Il existe en France différents types d'impôts, que l'on peut classer en deux catégories. Les impôts directs, tels que l'impôt sur le revenu, et les impôts indirects, comme la TVA. Explications.

Les impôts directs et indirects

En France, il existe de nombreux impôts destinés aux particuliers, aux sociétés et aux consommateurs dans leur ensemble. Certains touchent au logement (taxe foncière et taxe d'habitation), d'autres aux achats (TVA) ou encore aux acquisitions immobilières (droits de mutation à titre onéreux). On peut néanmoins distinguer deux grandes catégories : les impôts directs et les impôts indirects.

Les impôts directs

Comme son nom l'indique, cet impôt est établi directement pour celui qui devra s'en acquitter. Le plus connu est sans aucun doute l'impôt sur le revenu, calculé sur la base des revenus nets imposables, que chacun paye en fonction de sa situation personnelle. La taxe d'habitation fait aussi partie de cette catégorie, puisqu'elle est adaptée au logement du contribuable, au 1er janvier de l'année en cours. L'ISF et l'impôt sur les sociétés sont d'autres impôts directs.

Les impôts indirects

Les impôts indirects sont ainsi nommés car ils sont redevables par une personne (ou entreprise), mais acquittés par un tiers. L'exemple le plus simple est la taxe sur la valeur ajoutée : chaque entreprise vendant un produit doit reverser son montant à l'État. Or, ce sont les consommateurs qui payent véritablement cet impôt.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer