Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Impôts à la source : la crise sanitaire montre l'intérêt de ce nouveau système, selon Gérald Darmanin
information fournie par Boursorama avec Newsgene22/04/2020 à 17:29

Impôts à la source : la crise sanitaire montre l'intérêt de ce nouveau système, selon Gérald Darmanin

Impôts à la source : la crise sanitaire montre l'intérêt de ce nouveau système, selon Gérald Darmanin

La campagne de déclaration des revenus s'est ouverte ce lundi 20 avril. Le lendemain, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a affirmé que 800 000 Français avaient déjà fait leur déclaration, soit trois fois plus que les années précédentes. « Une des grandes raisons de l'impôt à la source qu'on avait mis en place, c'était que l'impôt s'adapte à vos revenus, qui baissent pendant cette crise » , s'est félicité le ministre.

Les Français étaient dans les starting-blocks. Depuis ce lundi 20 avril, les contribuables peuvent déclarer leurs revenus sur Internet. Le site impôts.gouv.fr a enregistré « trois fois plus de connexions » que d'habitude, a indiqué Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sur France Inter ce mardi 21 avril. Ce qui signifie que « trois fois plus gens ont déjà rempli leur déclaration » , soit « plus de 800.000 contribuables » , s'est félicité le membre du gouvernement.

40 000 modulations à la baisse des taux de prélèvements

La Direction générale des finances publiques peut déjà fournir des indications sur cette campagne 2020 de l'impôt sur le revenu. Il apparaît que les foyers ont subi des pertes de revenus depuis le début de cette crise sanitaire. Ainsi, de nombreux contribuables affichent des taux de prélèvement à la source en baisse.

C'est le cas pour 38 681 déclarations. Les indépendants ont eux procédé à 37 776 reports d'acomptes depuis le 17 mars alors qu'on compte habituellement 540 reports en moyenne chaque mois. 63 003 suppressions d'acomptes ont aussi été validées. C'est 18 000 de plus que la moyenne mensuelle.

Des délais supplémentaires

« Une des grandes raisons de l'impôt à la source qu'on avait mis en place, c'était que l'impôt s'adapte à vos revenus, qui baissent pendant cette crise » , a souligné Gérald Darmanin au micro de France Inter . Compte tenu des circonstances, un délai de quinze jours supplémentaires a été accordé aux contribuables pour remplir leur déclaration en ligne. Les contribuables qui optent pour le papier auront « un mois de plus » pour déclarer leurs revenus a affirmé le ministre.

7 commentaires

  • 25 avril22:33

    Quelques chiffres en France pour tous: dette publique 98,7% du PIB (55,6% Allemagne, 84,3% zone Euro), déficit 2020 prévu avant COVID-19 93,1 milliards €. Dépenses: Enseignement 53,3 milliards €, défense 37,4 milliards €, recherche et enseignement sup. 28.41 milliards €. Dette 2 423 milliards € https://www.contribuables.org/ Social des régimes spéciaux public en 2018: 11,8 milliards SNCF (SS+retraite), 3,6 milliards EDF/GDF (CTA) etc...


Annonces immobilières