1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Immobilier : où en est le moral des acheteurs ?
Edit-Place15/12/2017 à 09:00

Les acheteurs potentiels restent nombreux sur le marché immobilier, mais font preuve d'un moral moins bon que l'année dernière à la même période. Détails.

Baisse de moral chez les acquéreurs potentiels d'un bien immobilier

L'Observatoire du Moral Immobilier de Logic-Immo.com, dont les détails de l'édition 2017 ont été récemment dévoilés, dénote une baisse de moral du côté des acheteurs. Si comme en octobre 2016, les Français étaient 3 millions à projeter d'acquérir un bien immobilier, en octobre 2017, ils étaient aussi plus pessimistes. Ainsi, cette année, 66 % seulement pensent que c'est le moment d'acheter, contre 84 % en 2016. En outre, un quart des acheteurs émettent des réserves, et 9 % estiment que le moment n'était pas favorable.

Les taux bas de crédit immobilier, un effet levier réduit

Par ailleurs, si les taux de prêt immobilier restent bas en cette fin d'année, seuls 75 % des acheteurs les considèrent attractifs, contre 87 % fin 2016. Un peu moins de la moitié des acquéreurs (47 %) anticipent une stabilisation des prix sur le marché immobilier, alors qu'ils sont une proportion comparable (42 %) à juger qu'une hausse va intervenir. Une minorité (11 %) pense que les tarifs vont repartir à la baisse.

Un projet accéléré face à la restriction des aides au prêt immobilier

Enfin, face à la restriction du champ d'application des mesures comme le PTZ et le Pinel annoncée pour 2018, 39 % des acheteurs envisageaient d'accélérer leur projet d'achat en octobre 2017, pour pouvoir encore profiter de ces aides avant leur réforme. Alors que 24 % des primo-accédants et 18 % des investisseurs locatifs pensaient renoncer à leur projet immobilier.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer