Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier: les vendeurs sont plus nombreux que les acheteurs

Le Figaro16/01/2014 à 14:41

Le site meilleursagents.com mesure le rapport de force entre acheteurs et vendeurs. Et anticipe une possible baisse des prix de plus de 7% en France, de 5 à 7% à Paris ou Lyon et de 7 à 10% à Marseille cette année.

Le site meilleursagents.com, qui permet aux particuliers de demander une estimation en ligne de l'appartement qu'ils veulent vendre ou de la maison qu'ils convoitent, veut maintenant mesurer la pression immobilière. L'idée est simple: elle consiste à comparer le nombre d'acheteurs et de vendeurs dans une ville ou un département à un moment donné, afin de savoir comment les prix vont évoluer. «C'est un peu comme observer la pression atmosphérique pour donner des prévisions météorologiques» explique Sébastien de Lafond, le président de meilleursagents.com.

Selon les calculs du site, quand l'indice est inférieur à 2 (deux acheteurs pour un vendeur), les prix vont baisser. Pour que les prix restent stables, il ne suffit en effet pas d'avoir un acheteur pour un vendeur, comme on pourrait le penser intuitivement. «Il n'est pas sûr qu'avec dix acheteurs et dix vendeurs face à face, les transactions se fassent. Les acheteurs n'auront pas tous envie d'acheter justement les biens qui sont proposés» justifie le fondateur du site. Avec ce nouvel indice, le site ambitionne d'anticiper l'évolution des prix à six mois.

«Les acheteurs sont vraiment en bonne position pour négocier»

Nulle part on ne trouve plus de 2 acheteurs pour un vendeur. Alors qu'en 2010, il y avait 3 acheteurs pour un vendeur selon le site, celui-ci estime qu'aujourd'hui qu'il n'y en a plus que 0,8 dans les grandes villes et 0,5 en zone rurale... Les prix devraient donc baisser significativement.

Dans les grandes villes françaises, c'est à Marseille, Nice, Strasbourg ou Reims que les vendeurs rencontrent le moins d'acheteurs. À Marseille, il n'y a plus par exemple que 0,8 acheteur pour un vendeur. En revanche, à Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Nantes la situation est moins déséquilibrée (1,2 acheteur par vendeur à Paris).

À taux d'intérêt stables, les prix devraient baisser de 5 à 7% à Paris et Lyon selon meilleursagents.com dans l'année qui vient. Le recul devrait être plus fort à Marseille (-7 à -10%). Pour la France, le site table sur un recul supérieur à 7%. «Les acheteurs sont vraiment en bonne position pour négocier», conclut Sébastien de Lafond. Les calculs s'appuient sur les données du site qui revendique un million de visiteurs uniques par mois et 150.000 estimations en ligne par mois (la moitié par des particuliers qui veulent vendre ou acheter un bien, les autres étant de simples curieux). «Des données qui sont statistiquement représentatives du marché», assure Sébastien de Lafond.

SERVICE:

» Retrouvez les annonces immobilières dans toute la France avec Explorimmo

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.