1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : Les investisseurs étrangers trouvent Paris plus attractifs que Londres
Boursorama avec Newsgene08/11/2019 à 14:11

Immobilier : Les investisseurs étrangers trouvent Paris plus attractifs que Londres

Paris devance Londres au classement des villes mondiales les plus attractives pour les investissements étrangers dans l'immobilier. Le volume des capitaux venant de l'extérieur a ainsi augmenté de 44 % au troisième trimestre 2019, selon l'étude de CBRE publiée ce vendredi.

Londres n'est plus la capitale mondiale favorite des investisseurs étrangers en immobilier. Paris lui coiffe la couronne. Pour la première fois, la capitale française accroche la première place du top 5 des villes les plus attractives d'Europe et du monde.

Londres arrive désormais à la seconde place, suivie par New York, Shanghai et Singapour, indique l'étude trimestrielle du conseil en immobilier CBRE, relayée ce vendredi par Les Echos.

Les investissements ont bondi de 44%

Au 3e trimestre 2019, le volume des capitaux dédiés aux investissements à Paris a augmenté de 44 % par rapport à la même période l'an passé. Depuis le début de l'année, l'augmentation atteint 16 % par rapport à 2018, précise le quotidien économique. La capitale n'est d'ailleurs pas la seule ville attractive en France et l'engouement des investisseurs est visible sur tout le territoire.

Les premiers investisseurs étrangers sont d'origine asiatique. Les Sud-Coréens se sont ainsi montrés très actifs en Ile-de-France ces derniers mois avec plusieurs transactions d'envergure (les tours Majunga et Eqho à La Défense, par exemple), précise le site des Echos

Londres victime du Brexit

Londres, elle, est victime des incertitudes entourant les négociations du Brexit et aux reports à répétition. Les opérations immobilières dans la City sont en net retrait. Le volume des capitaux a perdu 29 % au troisième trimestre et 33 % depuis le début de l'année.

Les investissements sont d'ailleurs en recul de 14 % au niveau européen malgré 192 milliards d'euros injectés. L'Irlande, l'Italie et la Suède restent toutefois attractives. 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Alco121
    08 novembre15:48

    Luxembourg 10% en 2018, quasi autant cette année !!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer