Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : le taux des crédits retrouve le chemin de la baisse
Le Figaro03/12/2015 à 17:07

Les Français se sont endettés à 2,2 % en moyenne (hors assurance) en novembre, contre 2,22 % le mois précédent. Ce sont les taux des prêts sur 15 ans et sur ceux sur 25 ans qui ont le plus baissé.

Bonne nouvelle pour les emprunteurs: après quatre mois de hausse, les taux des crédits immobiliers ont recommencé à légèrement baisser le mois dernier. En novembre, les particuliers se sont endettés à 2,20 % en moyenne (hors assurance), contre 2,22 % en octobre, constate l'Observatoire Crédit Logement/CSA. Le taux de l'emprunt d'État Français à 10 ans, l'OAT sur laquelle sont indexés les prêts à taux fixes a en effet baissé ces derniers mois (0,9 % ce jeudi). Malgré la hausse des taux de 0,2 % en moyenne depuis juin (taux moyen de 2,01 % en juin), les Français s'endettent dans de meilleures conditions qu'en début d'année (2,38 % fin décembre 2014).

«Ce sont les taux des crédits ayant les durées les plus longues qui ont le plus baissé, alors que déjà la hausse qui était intervenue au printemps avait été la plus faible pour eux», souligne l'étude. Les taux des crédits sur 25 ans sont passés de 2,71 % en moyenne (taux compris entre 2,29 % pour les meilleurs dossiers et 3,09 % hors assurance) en octobre à 2,68 % en novembre, alors que ceux sur 20 ans sont restés quasiment stables (à 2,35 % en moyenne, avec 2,01 % dans le meilleur des cas et 2,76 % pour les taux les plus élevés). «Cela démontre la volonté des banques de soutenir les jeunes et des ménages modestes», à demander propriétaires de leur premier logement, estime Crédit Logement. Ces ménages sont de retour sur le marché immobilier. En parallèle, les taux des crédits sur 15 ans ont eux aussi légèrement baissé le mois dernier (2,07 % en moyenne avec une fourchette comprise entre 1,78 % à 2,40 %, contre 2,09 % en moyenne en octobre).

Le mois dernier, les emprunteurs se sont endettés sur 17,5 ans en moyenne. «Le maintien des durées à un niveau élevé a largement amorti la hausse des taux des crédits de ces derniers mois», commente l'étude. L'année 2015 se termine bien sur le front des crédits immobilier. «La reprise se consolide. Elle est portée par de bonnes conditions de crédit et une demande dont le moral s'est rétabli depuis un an. Septembre puis octobre ont enregistré un regain d'activité. (...) Il faut remonter aux années 2006-2007 pour retrouver une telle vigueur», souligne Crédit Logement. En novembre, le nombre de prêts accordés a augmenté de 22,3 % sur un an.

L'année 2016, s'annonce aussi sous de bons auspices pour les emprunteurs. «Tous les atouts se mettent en place, pour créer un fort démarrage de l'accession à la propriété: l'arrivée du PTZ, des taux de crédit toujours au plancher, des prix stables, dans l'ancien comme dans le neuf, lequel revient en plus grande quantité. Le pouvoir d'achat immobilier est au top!», estime Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi. Le prêt à taux zéro (PTZ), réservé aux personnes devenant propriétaires de leur première résidence principale, fait peau neuve à partir du 1er janvier prochain. Il sera étendu à l'ancien avec travaux, qui doivent représenter 25 % du coût total de l'opération. Et les conditions financières seront assouplies. Par exemple, dans une grande ville de la zone A (Île de France...), un couple avec un enfant qui achète son premier logement, a droit au PTZ si ses ressources ne dépassent pas 62 900 euros par an. Le prêt peut aller jusqu'à 102 000 euros remboursables sur une durée de 20 à 25 ans avec un différé d'amortissement de 5 à 15 ans, précise Philippe Taboret.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer