Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : la performance énergétique du logement intéresse de plus en plus les acheteurs
information fournie par Boursorama avec Newsgene23/04/2021 à 16:38

23 % des sondés sont prêts à acheter un bien immobilier notamment en fonction de son indice énergétique. (illustration) (Pixabay / OpenClipart-Vectors)

23 % des sondés sont prêts à acheter un bien immobilier notamment en fonction de son indice énergétique. (illustration) (Pixabay / OpenClipart-Vectors)

Près de neuf candidats à l'achat sur dix tiennent compte des performances énergétiques du logement dans leur projet immobilier. Une grande majorité des acheteurs ne sont d'ailleurs pas rebutés par l'idée d'effectuer des travaux de rénovation en vue d'améliorer l'isolation du bien acquis.

Peu d'acheteurs se préoccupaient auparavant des performances énergétiques des logements qu'ils convoitaient. Mais cela a changé. Aujourd'hui, 87 % des acheteurs déclarent s'intéresser grandement au diagnostic de performance énergétique (DPE) de leur futur bien, rapporte La Vie Immo .

Un indice qui pèse dans la décision d'achat

Huit candidats à l'achat immobilier sur dix vont ainsi regarder attentivement l'indice du DPE du logement qu'ils ambitionnent d'acheter, selon une récente étude de SeLoger. L'importance de cet indice est notable pour 23 % des futurs acheteurs. Ces derniers sont même prêts à reconsidérer leur achat en cas d'indice bas.

Cependant, dans le même temps, une partie des acheteurs immobiliers ne s'intéressent pas à ces considérations écologiques et énergétiques et ne connaissent pas l'existence du DPE. « 35 % des Français sont incapables de dire si leur logement tombe dans la catégorie des passoires thermiques » , pointe SeLoger.

Des aides à la rénovation parfois méconnues

Les travaux de rénovation ne font pas peur aux candidats. 80 % sont prêts à acheter un bien qui en nécessiterait, et 51 % se tiennent d'ailleurs informés des aides dont ils peuvent bénéficier dans ce cadre. Les investisseurs s'intéressent davantage à ce sujet : ils sont 61% à s'informer sur ces aides contre 49 % des acheteurs d'une résidence principale et 48 % de ceux cherchant une résidence secondaire.

Il ressort également de cette étude que 52 % des personnes éligibles à MaPrimeRénov’ en ignorent l'existence. Or, cette aide à la rénovation énergétique permet de financer une partie des travaux de rénovation énergétique avec l'aide de l'État. Elle est calculée en fonction des revenus et du gain écologique des travaux.

0 commentaire

Annonces immobilières