Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Immobilier : comment renégocier son prêt ?
information fournie par Pratique.fr13/09/2018 à 08:40

La baisse progressive des taux en matière de crédits immobiliers favorise les acquéreurs. En effet, un tiers des demandes parvenant aux banques concernent soit une renégociation de prêt immobilier soit un rachat de crédit. Cette tendance témoigne de la prise de conscience des emprunteurs quant à la réduction de leurs charges.

Immobilier : comment renégocier son prêt ? / iStock.com - 10255185_880

Immobilier : comment renégocier son prêt ? / iStock.com - 10255185_880

Pour limiter ses dépenses, il est courant de renégocier son prêt immobilier. Pensez aussi à économiser sur votre assurance emprunteur. Voici tout ce qu'il faut savoir pour réussir la renégociation de votre prêt immobilier.

Préparez-vous correctement

Ceux qui ont souscrit un prêt immobilier seront toujours gagnants si leur renégociation a reçu le feu vert de leur banque. Toutefois, cette dernière n'est pas obligée d'accepter ce type de demande. Il faut ainsi se préparer et déposer sa demande au meilleur moment. Entendez par là lorsque les conditions favorables sont réunies : stabilité de la situation professionnelle et remboursement anticipé encore avantageux. Le moment idéal pour une demande de renégociation est le premier tiers ou la première moitié de la durée totale du crédit immobilier. Il faut retenir que plus d'intérêts sont à rembourser lors des premières années de la souscription. Par exemple, si le montant qui reste à rembourser est de 75 000 €, pensez à renégocier votre prêt immobilier. Les courtiers immobiliers ainsi que certains spécialistes estiment qu'un taux d'intérêt de 3,5% ou plus n'est pas rentable. Il est donc tout à fait indiqué de procéder à une renégociation ou d'en effectuer la demande. Vous avez tout à gagner et rien à perdre. Il faut toutefois relativiser car les frais d'une telle démarche ne sont pas à minimiser. En règle générale, plus le montant restant est élevé, plus la renégociation du prêt est intéressante. Si votre banque refuse votre requête, n'hésitez pas à contacter d'autres établissements. Faire jouer la concurrence est toujours avantageux. L'idéal serait que vous procédiez vous-même à ces recherches. Dans les faits, cela reste difficile pour un particulier. Il est ainsi recommandé de faire appel à un courtier. Attention toutefois à ne pas confondre la renégociation et le rachat de crédit très différents.

Ne prenez pas de risques inutiles

Bien que rentable, utiliser l'argent économisé suite à une renégociation de crédit pour contracter un autre prêt en parallèle est risqué. Le cas échéant, les établissements bancaires exigent des garanties, comme l'hypothèque du bien. En 25 ans de crédit, tout peut se passer dans la vie de l'emprunteur. La banque, de son côté, reste toujours couverte. Concernant les taux d'endettement, veillez à ce qu'ils ne dépassent jamais les 33%. Avant d'emprunter ou de renégocier votre prêt immobilier, familiarisez-vous avec les taux d'intérêts et leur fonctionnement.

0 commentaire

Annonces immobilières