1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : bientôt un abattement fiscal pour la vente d'un terrain à bâtir ?
Le Revenu16/12/2017 à 09:47

Le gouvernement veut inciter les propriétaires à se séparer de leur terrain à bâtir. (© Fotolia)

Le besoin de logements dans les grandes agglomérations est une question récurrente.

Pour inciter les propriétaires privés à céder leurs terrains, Jacques Ménard avait annoncé en septembre dernier lors de la présentation de la stratégie pour le logement, que le Gouvernement souhaitait «inciter à vendre des terrains à bâtir, par la création d'un abattement fiscal sur les plus-values de la vente d'un bien dans les zones tendues».

Cette proposition présentée dans un amendement de la loi de finances rectificative pour 2017 a été adoptée, mais doit être confirmée par les deux assemblées. Une bonne nouvelle en vue pour les propriétaires fonciers.

Quel abattement ?

Le taux de l'abattement fiscal sur la plus-value serait fixé à 70, 85 et 100%. :

- 70% pour une cession de terrain pour la construction de logements «classiques»,

- 85% si l'acheteur s'engage à construire des logements sociaux ou intermédiaires (dont la surface habitable représente au moins 50% de la surface totale des constructions mentionnées dans le permis de construire).

- un abattement de 100% si l'acheteur s'engage à construire des logements sociaux. 

L'octroi de l'abattement est conditionné à l'engagement de l'acheteur dans l'acte de vente à construire ou reconstruire des logements dans un délai de quatre ans à compter de la date

Lire la suite sur le revenu.com

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sibile
    17 décembre13:27

    kpm tire des conclusions hasardeuses : je suis contre les subventions, les personnes qui n'ont pas les moyens de se loger dans le privé doivent être accueillis dans le logement social, nous payons des impôts pour cela

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer