Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : au moins deux ans de baisse de prix
Le Figaro17/01/2013 à 17:39

Selon un rapport de l'agence de notation Standard & Poor's, les prix de l'immobilier français devraient baisser de 5% en 2013 et autant en 2014.

Après The Economist, c'est au tour de l'agence de notation Standard&Poor's de se pencher sur la santé du marché immobilier européen. Selon une étude parue ce jeudi 17 janvier, «la tendance à la baisse des prix des marchés français et hollandais semble s'accélérer». Les tarifs du marché tricolore devraient reculer de 5% en 2013 comme en 2014. L'analyse souligne que la faiblesse du marché du travail et l'augmentation des impôts devraient déboucher sur une faible consommation et maintenir le marché immobilier dans le marasme.

Standard & Poor's estime cependant qu'il s'agit là d'une «correction relativement bénigne» au vu de la très forte augmentation (10% par an en moyenne) enregistrée entre 2000 et 2007. L'enquête reste d'ailleurs assez optimiste sur le long terme en relevant que la pénurie de logement, couplée à une augmentation sensible de la population française devrait soutenir le niveau des prix. Une situation que l'on retouve également au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

L'exception allemande

Tout comme The Economist, Standard & Poor's relève la situation très particulière de l'Allemagne. C'est le seul pays où les prix devraient augmenter de 3% par an pour les deux ans à venir. Cette hausse modérée «est plutôt une forme de normalisation qu'une source de préoccupation», précise l'étude dans la mesure où les prix outre-Rhin se sont maintenus jusque-là à des niveaux plus faibles que ceux des voisins.

Quant à l'Espagne, la correction sévère des prix devrait se poursuivre: après la baisse de 9,5% enregistrée en 2012, Standard&Poor's prévoit un retrait de 7,8% cette année et de 6% l'an prochain.

33 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M720531
    18 janvier18:10

    Beaucoup de "candidats acquéreurs" sur le site de toute évidence. Et qui risquent de regarder passer le train, tout du moins pour Paris. Sur PAP, depuis le 16 Octobre dernier, point bas constaté pour les 3 pièces et plus avec 8.817E dans le XIème et 51 offres, le marché a repris 5.70% en un trimestre pour s'établir à 9.278E désormais et 37 offres seulement. Le max constaté, hors points aberrants, c'était environ 9400E, en moyenne (Fevrier et été 2011).

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer