Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Immobilier ancien : les prix devraient rester stables en 2013, au mieux baisser de 2%

RelaxNews 08/01/2013 à 14:21

Pinkcandy/shutterstock.com

(Relaxnews) - En 2013, les prix de l'immobilier ancien resteraient stables ou baisseraient tout au plus de 2%, d'après les pronostics publiés mardi 8 janvier par la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). Un constat qui succèderait à une année attentiste, avec des prix dont la hausse a été limitée à +0,8% sur toute la France et des transactions qui ont pris beaucoup de temps pour être bouclées.

En matière d'achat immobilier, les Français se montrent ultra-prudents. D'après les agents immobiliers, interrogés par la Fnaim et l'institut de sondage Ifop, un délai de quatre à six mois a été nécessaire en 2012 pour finaliser la vente de près d'une opération sur deux. Dans 39%, le délai excède même les six mois.

En fait, 63% des acquéreurs ont tout simplement reporté leur décision d'achat. La difficulté à obtenir un prêt (59%) et les prix jugés trop élevés (56%) n'apparaissent qu'en deuxième et troisième positions pour expliquer ce phénomène.

2012, une année "attentiste"

Conformément aux estimations prévues par la Fnaim au début de l'année 2012, la chute des prix dans l'immobilier ancien n'a pas eu lieu. Ceux-ci ont ainsi augmenté de 0,8%, après avoir bondi de 7,3% en 2011. Rien à voir donc avec la flambée des prix des années 2004 (+14,6%) et 2005 (+13,4%).

En régions, les prix des appartements ont limité aussi la baisse, à -0,8% dans le Nord Pas de Calais, -1% dans le Rhône-Alpes ou encore -2,9% en Aquitaine. En moyenne, les prix de ce type de biens ont reculé de 0,1%. Pour les maisons, la tendance baissière est un peu plus prononcée, à -1,4%, avec quelques disparités régionales, entre la Bretagne (-6,4%), le Rhône Alpes (+1,6%), la région PACA (-0,6%).

Vers une décongestion du marché

D'après la Fnaim, "plusieurs facteurs pourraient contribuer à décongestionner le marché". Plus des trois-quarts (77%) des vendeurs sont en effet prêts à baisser leur prix pour conclure la transaction. De leur côté, les acheteurs sont nombreux (53%) à envisager d'élargir leur zone géographique de recherche, à assouplir leurs critères (50%) ou encore à acquérir un bien plus petit (33%).

Actuellement à leur plus bas niveau historique, les taux des crédits immobiliers -s'ils remontent - n'empêcheraient pas de nouvelles transactions immobilières en 2013. Une légère remontée "soutiendrait le marché, en provoquant une réaction chez les particuliers, qui se décideraient à passer à l'acte, de crainte que le coût du crédit n'augmente encore par la suite", souligne François Buet, président de la Fnaim.

L'enquête IFOP a été réalisée auprès d'un échantillon national de 400 agents immobiliers, interrogés du 18 au 21 décembre 2012.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.