Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Il y a 95 ans... un incendie ravageait le Printemps

Le Figaro16/09/2016 à 17:37

RÉTRO IMMO - Dans son édition du 29 septembre 1921, Le Figaro décrit comment les flammes ont totalement détruit le grand magasin parisien, 40 après un premier incendie.

Une malédiction? Quarante ans après avoir été ravagé par un incendie, le grand magasin parisien du boulevard Haussmann est à nouveau la proie des flammes. Dans un article titré «Le feu détruit les nouveaux magasins du Printemps», le Figaro du 29 septembre décrit les dégâts causés par le feu qui s’est déclenché tôt dans la matinée du 28. «À sept heures et demie, les premiers employés, garçons de magasin, livreurs, etc., vinrent prendre leur service et déjà on avait commencé de préparer les rayons lorsque l’alarme fut donnée, écrit le quotidien. Il était alors 7 h. 40. Un garçon venait d’apercevoir des flammes dans un salon de thé situé au troisième étage, entre la rue Caumartin et le boulevard Haussmann.»

Malgré l’arrivée rapide des pompiers, «la pression de l’eau n’était pas suffisante et le foyer s’étendit avec une rapidité incroyable», souligne le journal. «À 11 h30, de sinistres craquements retentissent suivis bientôt d’un énorme fracas qui se répercute longuement, écrit le journaliste. La toiture vient de s’effondrer dans la partie centrale du bâtiment entraînant dans sa chute les escaliers et une grande partie des planchers qui séparent les étages. Il ne reste plus au centre des magasins qu’une ouverture gigantesque qui va de la toiture jusqu’au premier sous-sol, car le plancher du rez-de-chaussée s’est effondré lui aussi.»

Chute d’échelle et asphyxies

Le bilan humain est quant à lui, heureusement, léger. «Quelques pompiers et sauveteurs ont été légèrement blessés, précise le journal. Vers 8 h30, un pompier qui essayait de pénétrer dans le magasin reçut sur la tête un fragment de glace tandis qu’un de ses camarades subissait un commencement d’asphyxie.» Sans compter la chute d’un autre pompier du haut d’une échelle et quelques cas d’asphyxie.

Concernant les causes du sinistre, Le Figaro précise: «Il semble d’ores et déjà que toute idée de malveillance doive être écartée. On croit, à la direction du Printemps, qu’un court-circuit fut la cause initiale du désastre.» N’oubliant pas leur sens des affaires, les dirigeants du grand magasin font d’ailleurs publier le communiqué suivant dans le quotidien: «Grâce aux efforts des pompiers de la Ville et du Printemps, le sinistre a pu être localisé aux nouveaux magasins, dont la construction n’était pas achevée. La très grande partie des magasins de vente reste, en conséquence, intacte, et la vente, pourra y reprendre dès demain vendredi. Les réserves de marchandises, les ateliers, les services sont indemnes en totalité et permettent la reconstitution immédiate de tous les rayons.»

L’architecte Georges Wybo dirige les travaux de reconstruction, en reprenant les mêmes plans qu’avant le sinistre. Mais il s’inspire au passage des nouvelles méthodes de sécurité américaines pour intégrer au bâtiment un réseau d’extinction automatique et s’éviter ainsi un nouvel incendie ravageur.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.