1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Il sera bientôt plus facile d'estimer précisément son bien immobilier
Le Figaro23/04/2019 à 13:25

La base de données Patrim va être plus largement accessible pour les particuliers ( Crédits: Pixabay Alexander Stein)

Le gouvernement s'apprête à rendre plus largement disponibles pour tous les Français les informations immobilières dont dispose le fisc sur les transactions immobilières. Jusqu'à présent, il fallait donner son numéro fiscal pour y accéder.

Une vraie mine d'or mise à disposition du public. À en croire les informations révélées par RTL, le gouvernement s'apprête à mettre à la disposition de tous les Français pas moins de 15 millions de données officielles concernant les transactions immobilières de ces 5 dernières années. Consultation de la liste des ventes d'un bien spécifique, prix au mètre carré d'un quartier... toutes ces données étaient exploitées par le fisc depuis 2013 au sein de la base de données Patrim, notamment en lien avec les évaluations de patrimoine pour l'ISF puis son successeur l'IFI (impôt sur la fortune immobilière). Selon RTL, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin doit annoncer mercredi 24 avril les modalités de cette mise à disposition.

En fait, ce serait l'aboutissement de l'ouverture au public de la base Patrim dans une logique d'open data. À partir du 2 janvier 2014, le service est devenu accessible au public pour des demandes spécifiques (expropriation, donation, succession, IFI...) avant d'être généralisé le 1er mai 2017. Un outil performant mais qui conserve une caractéristique rédhibitoire pour bon nombre d'usagers: il est hébergé par l'administration fiscale (sur le site impots.gouv.fr) et nécessite de renseigner son numéro fiscal pour obtenir les informations. Malgré les dénégations de la Direction générale des finances publiques (DGFiP), soulignant que l'utilisation de ce service n'a aucun impact sur la situation des contribuables, le public et même certains professionnels sont sceptiques. Résultat: Patrim n'est pas encore, à ce jour, un véritable succès public.

Les choses pourraient changer avec cette mise à disposition globale des données publiques. Des groupes immobiliers et autres comparateurs de crédit seraient déjà sur les rangs pour utiliser ces données et proposer de les intégrer très prochainement dans divers outils en ligne et autres applications pour smartphone. Ces informations seraient alors pleinement utilisables par tous, avec une valeur de données officielles. Elles offrent l'avantage d'être incontestables même si ce ne sont pas toujours les plus fraîches, ce qui peut poser problème sur les marchés en surchauffe.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • loco93
    23 avril13:56

    Ce qui compte de c''est siphonner au maximum son prochain.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer